500 serrures Lockstate bloquées à cause d’une mise à jour

Depuis le 7 août 2017, les modèles de serrures Lockstate LS6I ont cessé de fonctionner à cause d’une mauvaise mise à jour. Suite à cette opération ratée, plus de cinq cents serrures se retrouvent actuellement bloquées. Pour rappel, le modèle LS6I est vendu à 469 $ sur le marché et fait également l’objet d’un partenariat entre Lockstate et Airbnb Host Assist.

La Lockstate LS6I est une serrure qui permet aux propriétaires de gérer à distance l’ouverture ou la fermeture des portes grâce à un code d’accès temporaire. Depuis la nouvelle mise à jour qui a rendu ce modèle inutilisable, les utilisateurs ne peuvent plus entrer chez eux ou verrouiller leur maison.

Lockstate

La société Lockstate a indiqué qu’après la mise à jour de leur micrologiciel, les serrures n’ont plus voulu se connecter à leur service Internet.

Lockstate est à pied d’œuvre

Pour résoudre au plus vite cette panne généralisée, les responsables de Lockstate ont annoncé avoir pris contact avec tous les utilisateurs dont les serrures ont été bloquées. D’après la start-up, les problèmes ont été résolus pour de nombreux consommateurs.

Malgré les dispositions prises par Lockstate, certaines de leurs serrures ne fonctionnent toujours pas. L’entreprise invite ses utilisateurs à rapporter leurs serrures défectueuses pour qu’elles soient réparées ou remplacées. Les frais d’envoi seront entièrement à la charge de la société.

Lockstate offrira aussi une année d’abonnement au service premium à ses clients.

Les excuses de Lockstate

Suite à cet incident, Nolan Mondrow, P.D.G de Lockstate, s’est adressé à tous ses clients via un mail d’excuse dans lequel il dit être conscient des impacts que peuvent avoir un tel problème sur les activités des utilisateurs.

Selon lui, tous les salariés se mobilisent pour trouver au plus vite une solution. En attendant que le problème soit résolu, Nolan Mondrow a suggéré aux consommateurs d’utiliser la clé physique qui a était livrée avec la serrure LS6I.

Une suggestion qui n’est pas valable pour la majorité des propriétaires qui louent leur logement sur Airbnb et qui contrôle l’accès des locataires uniquement grâce à un code d’accès temporaire. En tout cas, il y a des leçons à tirer de cette situation, aussi bien pour les utilisateurs et surtout pour l’éditeur.

Mots-clés lockstate