6 bullet points pour résumer la stratégie d’Apple

Steve Jobs est connu pour être l’un des co-fondateurs d’Apple, mais également le génie qui a permis à l’entreprise de devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Parmi les actions de Jobs qui ont marqué l’entreprise, il y a eu l’envoi d’un important e-mail le 24 octobre 2010, alors qu’il était PDG de la compagnie. Cet e-mail contenait le programme de la rencontre « Top 100 », une réunion top secrète réservée aux 100 employés d’Apple les plus influents.

Le programme en question faisait partie d’un e-mail récemment publié dans le cadre de l’affaire judiciaire Epic contre Apple. Le programme est assez long, mais c’est surtout le premier point qui retient l’attention. Cette partie est intitulée « 2011 Strategy » et Jobs y utilise 6 bullet points pour résumer toute la stratégie d’Apple.

Crédits Pixabay

En gros, ces six points sont tout d’abord les questions « Qui sommes-nous ? » et « Que faisons-nous ? ». Puis il y a les sections « L’ère post-PC », « 2011 : Guerre Sainte contre Google », « 2011 : L’Année du Cloud », et enfin « 2015 : Nouveau Campus ».

Faire preuve d’intention

Dans sa liste, Jobs commence par poser deux questions très importantes qui sont  « Qui sommes-nous ? » et « Que faisons-nous ? ». Ces questions montrent que Jobs savait ce que tomber de haut voulait dire. En effet, Apple avait par le passé eu beaucoup de succès, mais à un certain point, l’entreprise s’est perdue à cause de mauvais produits et de mauvaises initiatives.

Jobs savait ainsi que pour éviter de nouveaux échecs, la compagnie devait tout le temps se poser ces deux questions. Il fallait identifier clairement ce qu’étaient le leadership pour la société, les valeurs et les points focaux. Il fallait ensuite être sûr de faire correspondre les objectifs avec la culture et les buts souhaités.

Identifier ses points forts

Le bullet point suivant, qui est « L’ère post-PC », identifie tout d’abord le comportement changeant des consommateurs qui veulent plus d’appareils mobiles. Mais ce point montre également qu’Apple a une certaine force au niveau de ce marché naissant.

Dans son e-mail, Jobs écrit qu’Apple est la première entreprise à être arrivée à ce niveau. L’iPhone et l’iPad étaient en effet des produits révolutionnaires et les produits mobiles représentaient alors 66 % des revenus de la société.

Jobs souligne ainsi l’importance d’influencer ce changement au niveau du consommateur en apportant sans cesse des améliorations sur les appareils mobiles, les applications, ou encore les services de cloud. C’est une stratégie qu’Apple continue d’appliquer jusqu’à maintenant.

Apprendre de ses concurrents

Le bullet point suivant, « 2011 : Guerre Sainte contre Google », montre clairement que Jobs savait très bien qui était son concurrent direct.

Même si le iPhone et le iPad étaient révolutionnaires, Jobs savait que Google avait d’une certaine manière surpassé Apple. Un peu plus loin dans le programme, il montrait clairement comment le système Android arrivait parfaitement à intégrer les services cloud de Google. Il admettait qu’Android était loin devant Apple en ce qui concerne les services cloud liés aux contacts, au calendrier et aux e-mails.

Le but décrit par Jobs était ainsi de « rattraper Android et le dépasser ».

Se concentrer sur une seule chose importante

Le point suivant écrit par Jobs est « 2011 : L’Année du Cloud ». Avec ce point, il établit clairement que c’est la propriété pour l’année 2011. Selon Jobs, Apple a « inventé » le concept de hub digital en utilisant le PC comme un hub pour des actifs numériques comme les contacts, les photos, les calendriers ou encore les vidéos. Mais le hub digital, d’après lui, était en train de passer du PC au cloud, et Apple devait ainsi agir vite.

Se concentrer sur cette priorité a permis à Apple d’affiner sa stratégie pour les années à venir. La compagnie a aussi pu se mettre à la hauteur ou dépasser ses concurrents.

Se tourner vers l’avenir

« 2015 : Nouveau Campus », c’est le dernier bullet point de Jobs. Il s’agissait d’une référence à ce qui va plus tard devenir l’ « Apple Park », le campus et complexe futuriste de la compagnie qui lui sert aujourd’hui de quartier général. Il s’agit d’un des derniers projets suggérés par Jobs. Il voulait un lieu de travail qui correspond à l’esprit d’Apple et qui inspire les employés à « penser différemment ».

Jobs est malheureusement décédé avant le début de la construction du nouveau campus. Il est toutefois celui qui a enclenché le projet et avait grandement participé au design des lieux, et ce jusqu’aux petits détails. Apple Park a finalement ouvert ses portes aux employés en avril 2017.

s https://www.inc.com/justin-bariso/apple-steve-jobs-how-to-write-a-meeting-agenda-email-apple-vs-epic-business-strategy-how-to-write-a-strategic-plan-apple-ecosystem.html?utm_source=pocket_mylist

Mots-clés apple