6 choses que vous ignorez peut-être sur Napster

A une autre époque où les plateformes comme YouTube, iTunes ou encore Spotify n’existaient pas encore ou n’étaient pas encore aussi connues qu’aujourd’hui, l’application qu’il fallait avoir pour accéder à de la musique était Napster.

Même s’il s’agissait d’un outil très controversé, Napster permettait à tout le monde de télécharger de la musique de façon complètement gratuite. C’était une révolution à l’époque, mais évidemment, cela a créé un scandale dans l’industrie de la musique. L’application a ainsi fini par être suspendue.

Crédits Pixabay

Pour se remémorer l’époque glorieuse de Napster, voici 6 faits que vous ignorez peut-être sur l’application.

1/ Une idée de Shawn Fanning alors qu’il était à l’université

Shawn Fanning, c’est celui qui a eu l’idée de créer l’application Napster. Selon les informations, le concept lui serait venu lorsqu’il avait 18 ans et qu’il étudiait au Northeastern University à Boston en 1998. A l’époque, son colocataire se plaignait tout le temps de la difficulté de télécharger de la musique depuis Internet. Fanning a alors imaginé une solution basée sur un programme qui pouvait permettre aux utilisateurs de partager des fichiers directement sans passer par un serveur centralisé.

Fanning est devenu obsédé par ce projet et il notait toutes ses idées sur un carnet qu’il emmenait partout avec lui. Finalement, il a décidé de ne pas retourner à l’université après les vacances d’hiver pour se concentrer totalement sur son programme.  

La vision de Fanning était de créer un système de catalogage qui va chercher des fichiers MP3 sur le disque dur de l’utilisateur. Ces fichiers peuvent ensuite être partagés et téléchargés gratuitement grâce à un logiciel téléchargeable.

2/ La rencontre de Shawn Fanning et de Sean Parker

Sean Parker, c’est le co-fondateur de Napster. Fanning et Parker se sont rencontrés dans un chat room. Le nom « Napster » était d’ailleurs le pseudo utilisé par Fanning dans les chats.

Parker était entrepreneur et faisait partie de ceux qui n’avaient pas rabaissé l’idée de Fanning. Les deux hommes sont devenus amis et ont décidé de proposer Napster à des investisseurs. Au bout de trois mois, Fanning était en train d’écrire le code pour Napster sur un PC emprunté au bureau de son oncle. Parker, de son côté, a réussi à obtenir 50 000 dollars des investisseurs. Après avoir engagé quelques amis sur les chat rooms, les deux co-fondateurs ont lancé officiellement Napster le 1er juin 1999.

3/ Des millions d’utilisateurs pour Napster

Après le lancement de la plateforme, celle-ci a attiré rapidement les utilisateurs. A l’automne 1999, 150 000 utilisateurs étaient enregistrés, et ce nombre a été atteint grâce au bouche-à-oreille. Pour les chansons, on comptait déjà environ 4 millions de fichiers téléchargeables.

A l’été 2000, l’application comptait 20 millions d’utilisateurs et 14 000 chansons étaient téléchargées toutes les minutes. Le nombre maximal d’utilisateurs atteint par l’application a été de 80 millions. Elle était tellement populaire à l’époque que certaines écoles en interdisaient l’utilisation pour éviter l’encombrement du réseau.

4/ Shawn Fanning en première page du Time Magazine

Avec le succès rapide de Napster, Shawn Fanning est devenu une sorte de vedette. Le 2 octobre 2000, le jeune homme de 19 ans était considéré par le Time Magazine comme l’un des pionniers de l’informatique. Fanning est apparu en première page et dans l’article, il était dit que Napster faisait déjà partie des meilleures applications d’Internet, au même titre que les e-mails et les messages instantanés.

5/ Une application devenue l’ennemie des producteurs de musique

Napster était vraiment un rêve devenu réalité pour les amateurs de musique puisque l’application leur permettait d’avoir accès à des millions de chansons de façon gratuite. Comme l’a indiqué Fanning au cours d’une interview, Napster fournissait un moyen plus fiable et plus amusant de partager de la musique, mais aussi de consulter la collection de chacun. Pour la première fois, une telle quantité de musique était disponible pour tout le monde.

Mais d’un autre côté, l’existence de Napster n’a pas plu à tout le monde. Les labels d’enregistrement qui vendaient des CD pensaient en effet que l’application était une menace claire et directe pour leurs affaires.

En octobre 2000, le Time indiquait que la vente des CD était en train d’augmenter, cependant, la valeur de l’industrie de la musique a dégringolé au cours des années suivant le lancement de Napster.

Cette valeur est passée de 14,6 milliards de dollars en 1999 à 6,3 milliards de dollars en 2009.

6/ La fin de l’aventure

Même si Napster était très populaire, l’entreprise a dû faire face à de nombreuses poursuites judiciaires qui ont fini par épuiser tout l’argent à cause des frais légaux et des dommages à payer. A la base de ces poursuites, il y avait la question de savoir si Napster était oui ou non coupable de laisser ses utilisateurs partager du matériel protégé par des droits d’auteur. La compagnie déclarait qu’ils ne faisaient rien d’illégal puisque leurs serveurs ne contenaient pas de fichiers musicaux. Ces derniers étaient directement transférés entre les disques durs des usagers.

Le 12 février 2001, la cour fédérale a rejeté cette déclaration de Napster et a déterminé que la compagnie savait qu’il y avait bien des infractions directes. Le tribunal a ainsi interdit à Napster de partager tout fichier enfreignant les lois, ce qui revenait à interdire le partage de millions de chansons.

On peut dire que c’était le début de la fin pour Napster. En septembre 2001, un accord a été conclu stipulant que l’entreprise devait payer 26 millions de dollars aux auteurs et compositeurs des chansons, ainsi qu’aux détenteurs des droits. Selon les informations, cela a fait que Napster n’était plus en mesure de payer ses employés. Des licenciements et des démissions ont suivi, ainsi que le départ des deux co-fondateurs. L’entreprise a finalement déclaré faillite en 2002 et ses actifs ont été liquidés.   

Mots-clés napster