6 drôles de bugs repérés sur Google Maps

Si Google Maps est actuellement la solution de cartographie la plus utilisée dans le monde, c’est principalement grâce au savoir-faire et à la vision de ses ingénieurs. Ce sont effectivement eux qui ont permis au service d’en arriver là où il en est en le faisant évoluer version après version.

Mais voilà, même si Google est actuellement l’une des entreprises les plus puissantes au monde, et même si ses ingénieurs sont parmi les plus qualifiés du marché, il arrive aussi à Google Maps de se prendre les pieds dans le tapis et de faire face à des bugs.

Des bugs qui surprennent parfois par leur originalité, comme va vous le prouver ce dossier.

Voici effectivement 6 bugs pas tout à fait comme les autres repérés sur Google Maps.

Les tâches colorées

Mais d’où peuvent bien venir ces tâches colorées repérées sur les cartes satellites de Google Earth ?

Pour découvrir ce bug, vous allez devoir vous rendre au Brésil, et plus précisément dans le sud du territoire.

C’est en effet ici que se trouve la chaîne montagneuse qui nous intéresse, une chaîne montagneuse sur laquelle vous allez pouvoir distinguer plusieurs tâches colorées. Avec du rouge, du vert et du bleu.

Etrange, non ? Certes, mais rassurez-vous, car personne ne s’est amusé à arroser la montagne à la bombe de peinture. En réalité, Google Maps utilise et compile plusieurs couches d’images pour générer ses vues satellites et ces dernières correspondent aux couleurs primaires.

Il semblerait donc que ce soit la fusion de ces images qui ait entraîné ce drôle de bug. C’est du moins la conclusion qui s’impose d’elle-même.

A lire aussi : 4 bugs pas tout à fait comme les autres trouvés sur Google Maps

L’immeuble tout en façade

Cette image nous a été envoyée par l’un de nos lecteurs et elle présente ce qui ressemble… à la façade d’un immeuble.

Visiblement prise avec Google Street View, cette capture montre en effet un immeuble parfaitement ordinaire dressé de tout son long au-dessus d’une ruelle peu fréquentée. Rien de bien transcendant à première vue, mais il y a tout de même un détail qui surprend.

L’immeuble n’a aucune profondeur. Il se constitue uniquement d’une façade, comme s’il s’agissait d’un décor de cinéma.

Véritable bug ou simple retouche, c’est malheureusement impossible à dire puisque la capture ne s’accompagne d’aucunes coordonnées et nous n’avons donc pas été en mesure d’inspecter – virtuellement – ce drôle d’immeuble.

A lire aussi : 4 nouveaux bugs de haute voltige repérés sur Google Maps

Le visage non flouté

Tiens, un visage qui n’a pas été flouté dans Google Street View

Lorsque Google Street View est arrivé sur le marché, Google a fait face à de vives critiques. Beaucoup craignaient en effet que le service ne porte atteinte à notre vie privée.

Pour faire taire ses détracteurs, la firme a donc développé un algorithme capable de flouter automatiquement le visage de toutes les personnes croisées par les Google Cars ainsi que les plaques d’immatriculation des voitures, camions ou même moto.

Cet algorithme fonctionne très bien, du moins la plupart du temps. Car si vous vous rendez dans le New Jersey, alors vous aurez la surprise de vous retrouver face à une femme dont le visage n’a pas été flouté.

Comment est-ce possible ? En réalité, c’est assez simple. Lorsque la Google Car est passée dans les environs, la femme se tenait derrière un grillage. Conséquence, ses traits n’ont pas été perçus comme un visage humain par les algorithmes de Google Maps et ils n’ont pas été floutés.

A lire aussi : 5 autres bugs qui nous viennent tout droit de Google Maps

Le bandeau lumineux

Drôle de bandeau, n’est ce pas ?

Google Maps, vous le savez peut-être, occupe une place de choix dans le coeur des complotistes et de certains ufologues peu scrupuleux en mal de sensationnalisme. Des complotistes et des ufologues pour lequel le moindre détail insolite peut très vite se transformer, au choix, en base militaire top secrète, en soucoupe volante écrasée ou même en centre d’opération des reptiliens.

Ce nouveau bug se classe précisément dans cette catégorie.

Pour le découvrir, vous allez devoir monter au nord et vous rendre au Canada, plus précisément au nord de l’aéroport de Grise Fiord. Si vous le faites, alors vous aurez la surprise de vous retrouver face à un étrange bandeau lumineux coupant la montagne sur un axe vertical.

Etrange, n’est ce pas ? Oui, et non. Si vous prenez le temps de survoler notre planète avec Google Earth, alors vous constaterez que la plupart des vues aériennes présentent la même tonalité et les mêmes couleurs.. et ce alors même que ces cartes proviennent de différents prestataires.

Cette homogénéité ne tombe évidemment pas du ciel. Pour atteindre un tel résultat, les vues satellites passent par différents traitements. Et il arrive parfois que ces derniers ne donnent pas tout à fait les résultats escomptés, ce qui semble être le cas ici.

A lire aussi : 5 bugs dénichés sur Google Maps

L’île coupée

Sur Google Maps, il y a parfois des îles coupées

Le Canada est connu pour ses interminables forêts et ses grands espaces enneigés, mais le pays possède aussi quelques îles.

L’île de Sable est l’une d’entre elles. Elle se situe dans l’océan Atlantique et plus précisément à 170 kilomètres au sud des côtes de la Nouvelle-Ecosse. Pas très grande, elle s’étend sur une trentaine de kilomètres carrés et elle comptait environ 5 habitants lors du recensement de 2008.

Mais si l’on parle de cet article, ce n’est pas du tout pour ses caractéristiques géographiques. En effet, si vous vous rendez sur place en passant par les vues aériennes de Google Earth, alors vous aurez la surprise de découvrir… qu’elle a été coupée.

L’île de Sable est en effet privée du nord de son territoire sur la solution de Google… sans doute parce qu’il manque à l’entreprise une ou deux cartes de la région.

A lire aussi : On a trouvé le meilleur bug de Google Maps

La bouillie de pixels

Il y a comme un petit problème de définition ici

C’est une fois encore au Canada que se trouve ce drôle de bug. Au Canada, et plus précisément un niveau des côtes de l’île située sous le Groenland.

Si vous vous rendez sur place avec Google Maps et que vous basculez ensuite sur la vue satellite de Google Earth, alors vous aurez la surprise de vous retrouver face à une bouillie de pixels colorés. Attention cependant, car cette dernière n’apparaîtra que si vous zoomez suffisamment sur l’île.

Bien que ce bug puisse surprendre, il reste finalement assez logique. La zone est peu peuplée et il doit par conséquent être difficile d’obtenir des vues détaillées de la région. Ce qui explique pourquoi la vue de la zone prend cette forme.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test des Reno4 et Reno 4 Pro de Oppo

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

Mots-clés googlegoogle maps