6 lunes incroyables situées dans le système solaire

Il n’est pas du tout exagéré de dire que notre système solaire est riche en lunes. En effet, on compte plus de 200 lunes en orbite autour des différentes planètes à part Mercure et Vénus. Les planètes géantes Saturne et Jupiter sont celles possédant le plus de ces satellites naturels avec des dizaines de ces objets spatiaux en orbite autour d’elles.

En tant que Terriens, notre Lune est celle que l’on connait le mieux, mais il existe parmi la population de satellites du système solaire certaines lunes assez exceptionnelles. La liste suivante présente 6 d’entre-elles.

Crédits Pixabay

Io

Parmi les 4 lunes galiléennes de Jupiter, il y a Io qui est connue pour être l’objet volcanique le plus actif du système solaire. En effet, la force gravitationnelle exercée par les autres lunes et par la planète Jupiter peut faire gonfler sa surface solide de près de 100 m.

Cela provoque un échauffement par friction qui va créer une grande quantité de magma, ainsi que plus de 400 volcans actifs. L’on sait que l’éruption d’un seul de ces volcans peut créer des fontaines de lave pouvant envoyer la matière volcanique à des dizaines de kilomètres dans la fine atmosphère. Les jets peuvent parfois atteindre les 482 km d’altitude.

Ganymède

Toujours autour de Jupiter, Ganymède est la plus grosse lune du système solaire. Elle est d’ailleurs plus massive que Mercure et Pluton.

Ganymède est aussi le seul satellite artificiel à posséder son propre champ magnétique, et celui-ci peut créer des aurores au niveau des pôles nord et sud. Certaines preuves suggèrent également qu’il existe un océan souterrain sous la surface de glace de Ganymède. D’après certains scientifiques, le satellite pourrait posséder des couches d’océan distinctes séparées par différents types de glace, et ces couches pourraient être capables de soutenir des formes de vie qui se seraient adaptées aux conditions spécifiques de chaque océan.

Mimas

Mimas est la plus petite et celle qui est la plus proche de la planète parmi les lunes majeures de Saturne. La particularité de cette lune est la présence à sa surface du cratère de Herschel qui fait 130 km de large.

D’après ce que l’on sait, l’impact qui a formé ce cratère géant a failli détruire Mimas entièrement. Mais ce cratère donne aussi au satellite un look apprécié des fans de Star Wars puisque Mimas ressemble du même coup à l’Etoile Noire.

Europe

La plus petite parmi les 4 lunes galiléennes de Jupiter, c’est Europe. Mais après la Terre, Europe est considérée comme étant le deuxième monde dans le système solaire le plus propice à la vie. Plusieurs missions d’exploration d’Europe sont ainsi proposées par les scientifiques.

Ces derniers pensent qu’il pourrait y avoir un océan avec une profondeur comprise entre 64 et 160 km en-dessous de sa croûte de glace d’eau.

Encelade

On savait peu de chose sur Encelade jusqu’à ce que les sondes Voyager 1 et Voyager 2 passent près d’elle vers le début des années 80. Plus tard, plus précisément en 2005, la sonde Cassini l’a étudiée de plus près, et les résultats ont montré que cette lune faisait partie des plus intéressantes du système solaire. Encelade présente des jets de vapeur d’eau et de particules sortant de sa surface. Le fait que cette lune possède un océan d’eau salée sous sa surface signifie qu’elle pourrait être propice à la vie.

Callisto

Callisto est la deuxième lune la plus grosse de Jupiter, et on pensait auparavant qu’il s’agissait tout simplement d’une lune morte faite de roche et de glace. Mais en 1998, la sonde Galileo de la NASA a collecté de nouvelles données suggérant qu’il pourrait y avoir quelque chose de caché sous la surface du satellite. Cela pourrait être un océan d’eau salée avec les ingrédients nécessaires à l’apparition de la vie.