6 raisons de passer sur Windows 10

Windows 10 est disponible depuis quelques jours maintenant, sous la forme d’une simple mise à jour proposée par l’intermédiaire de Windows Update. Sans surprise, nous sommes des millions à avoir franchi le pas mais vous hésitez peut-être à vous lancer. Après tout, le système marque une nouvelle rupture dans l’histoire de la firme…

Oui, c’est vrai, mais il a aussi de nombreuses qualités et, en réalité, vous avez tout intérêt à lancer cette mise à jour sur votre machine. Si vous en doutez, alors cet article devrait vous aider à y voir un peu plus clair puisqu’il liste les six raisons qui vous donneront envie de passer sur Windows 10.

Passer sur Windows 10

Si vous cherchez des raisons de passer sur Windows 10, alors cet article est fait pour vous.

Et si vous en voyez d’autres, il ne faut surtout pas hésiter à laisser un petit commentaire à la suite de l’article.

1. Il est gratuit… pour une durée limitée

Microsoft n’envisage pas Windows 10 comme un système d’exploitation, mais plutôt comme un service. C’est précisément ce qui a poussé l’éditeur à offrir la mise à jour à toutes les personnes disposant d’une machine fonctionnant sous Windows 7 SP1 ou Windows 8.1.

Attention cependant car cette offre est limitée dans le temps. Si vous voulez en profiter, il faudra installer la mise à jour avant le 29 juillet 2016. Si vous ne le faites pas, alors vous devrez sortir votre carte bleue pour pouvoir profiter de ses services sur votre machine.

2. Il est à la fois réactif et très léger

Windows 10 est nettement moins gourmand que les versions précédentes et il pourra ainsi tourner sur les configurations les plus modestes.

Côté processeur, il aura simplement besoin d’une puce cadencée à 1 GHz. La quantité de mémoire vive dépendra de la version du système en revanche. Il faudra prévoir 1 Go de RAM sur la version 32-bit ou 2 Go sur la version 64-bit. Même chose pour l’espace de stockage qui oscillera entre 16 Go et 20 Go.

Mine de rien, c’est plutôt raisonnable, non ? Certes, et ce n’est pas étonnant car le système a été pensé pour tourner sur tous les terminaux du marché, y compris sur nos smartphones.

3. Son interface s’adaptera à votre usage

Windows 10 est pensé pour fonctionner sur de nombreux appareils différents et il sera ainsi possible d’en profiter sur des PC, des consoles, des smartphones et des machines hybrides.

Microsoft l’a donc pourvu d’une interface flexible, capable de s’adapter à nos usages. Si vous utilisez le système sur un ordinateur, alors vous vous retrouverez face à un bureau traditionnel. Et sur une tablette ? Là, l’interface fera la part belle au Modern UI. Le plus beau, dans l’histoire, c’est que cette flexibilité s’étendra aussi aux applications.

Oui, et Continuum ne se limitera pas à nos bécanes. Non, l’outil sera aussi présent sur Windows 10 Mobile et il suffira ainsi de connecter notre téléphone à un écran ou à une télévision pour déployer un véritable bureau à part entière, façon client léger.

4. Cortana remplacera votre stagiaire

Cortana est intégrée à Windows 10 et elle remplace même la recherche traditionnelle. Si l’assistance sera capable de trouver des documents, de créer des rappels et de lancer des applications, elle pourra aussi vous afficher des informations contextualisées en s’appuyant sur ses carnets.

Grâce à eux, elle pourra afficher la météo, faire remonter vos prochains rendez-vous et plein d’autres bricoles du même type. Avec elle, c’est sûr, vous n’allez plus avoir besoin de prendre un stagiaire.

5. Il est la clé de voûte de votre installation

Comme indiqué un peu plus haut, Windows 10 ne se limitera pas à nos ordinateurs et il sera à terme déployé sur tous les appareils présents au catalogue du constructeur. Cela vaut aussi pour nos téléphones portables et nos consoles de salon.

Derrière, Microsoft a mis le paquet sur le “cloud” et toutes nos données seront automatiquement synchronisées sur les serveurs de la firme, pour le plus grand malheur de Marine Le Pen. Toutefois, le système va bien plus loin que ça et il nous permettra aussi de streamer nos parties de la Xbox One vers notre Surface 3.

A terme, il risque donc de devenir la clé de voûte de notre installation et de nos loisirs numériques.

6. Microsoft Edge, tout simplement

Internet Explorer a été très souvent critiqué par la presse spécialisé, par les développeurs et par ma boulangère.

Microsoft s’est accroché pendant pas mal de temps à son navigateur maison mais il a profité de l’arrivée de Windows 10 pour introduire un nouvel outil radicalement différent : Edge.

En dehors de son icône, il ne ressemble pas du tout à son prédécesseur et il est même à l’heure actuelle un des butineurs les plus rapides et les plus réactifs du marché. Mieux, il embarque aussi pas mal de fonctions bien pensées et il nous permettra même d’annoter des pages web et de créer des notes dans la foulée.

La seule chose qui lui manque, ce sont les extensions mais elles ne devraient pas tarder.

Si cet article vous a donné envie de vous lancer, alors sachez que vous trouverez ici un guide complet pour mettre à jour votre système. Et si vous préférez partir sur une “clean install”, c’est tout à fait possible et il suffira d’aller fouiner dans cet article.

En attendant, sachez que plus de 14 millions de terminaux ont été mis à jour vers Windows 10 durant la première journée consécutive à son lancement.