60 millions de dollars en bitcoins, mais pas le mot de passe qui va bien

Le Bitcoin, comme les autres monnaies numériques, présente de nombreux avantages, comme la possibilité d’être détenu anonymement et transféré en toute sécurité. Néanmoins, quand bien même la blockchain est une technologie épatante, elle présente certaines limites. Déjà, elle laisse toujours une marge de manœuvre aux hackers malveillants et aux criminels pour disposer, recevoir ou payer en cryptomonnaies illégales. Il y a également les problèmes liés à l’oubli ou l’inaccessibilité des mots de passe.

Actuellement, la Police allemande est justement confrontée à un portefeuille numérique à laquelle elle ne peut pas accéder. Le wallet contient pourtant 1700 bitcoins, soit l’équivalent de plus de 50 millions d’euros (60 millions de dollars). Il appartient à un hacker allemand arrêté en 2019 pour avoir utilisé un logiciel malveillant de minage de Bitcoin pour générer des cryptodevises par le biais de la puissance de calcul des ordinateurs des gens.

Crédits Pixabay

Le cybercriminel a été condamné par le tribunal de la ville bavaroise de Kempten et il est en ce moment en prison. Son wallet BTC a été saisi par les autorités, mais celles-ci n’arrivent pas à y accéder, car ils n’en ont pas le mot de passe.

Des fortunes en bitcoins perdues à jamais

La Police allemande a réussi à bloquer l’accès du hacker au portefeuille contenant la fortune en bitcoins. Cependant, celui-ci n’a pas révélé le mot de passe de 12 à 24 mots permettant de les ramasser. Il est également possible qu’il l’ait lui-même oublié.

Notons que la police a déjà pu extraire 86 bitcoins, soit à peu près 600 000 dollars, ayant été amassés par le hacker. Ceux-ci n’étaient pas protégés par mot de passe.

Ceci est loin d’être un cas isolé, des histoires plus ou moins similaires inondent la cryptosphère. D’après un article publié récemment par New York Times, environ 20 % des bitcoins existants aujourd’hui (totalisant environ 140 milliards de dollars) sont complètement perdus ou enfermés dans des portefeuilles avec des mots de passe perdus. Cela signifie qu’ils sont complètement inaccessibles.

Bientôt le Bitcoin à 300.000 dollars ?

Ces 1700 bitcoins s’ajoutent donc à cette statistique. L’enjeu est complexe, car il est fort probable que la valeur de ces bitcoins perdus à jamais ne cesse d’augmenter. Rappelons que depuis sa création par le légendaire et mystérieux Satoshi Nakamoto, le cours du Bitcoin suit une courbe toujours évolutive, malgré quelques volatilités et corrections parfois marquantes.

Le mois dernier, d’ailleurs, la valeur du roi des cryptomonnaies a franchi la barre des 40 000 dollars. Au moment de la rédaction de cet article, l’unité se négocie à 40 520 dollars, d’après Morningstar. Certains experts pensent qu’elle pourrait dépasser 100 000 dollars d’ici la fin de l’année. Les analystes de la banque Citigroup estiment même qu’elle pourrait atteindre les 300 000  dollars très prochainement.