7 bienfaits du miel prouvés par la science

Qui n’a pas de miel chez lui ? Considéré comme étant l’un des aliments les plus indispensables de la maison et à la base de bon nombre de recettes de grand-mère, nous savons tous d’une manière générale que le miel est un excellent aliment pour la santé.

Mais à quel point cet aliment est-il à la fois doux et bon pour notre santé mais aussi pratique pour notre quotidien ? Voici 7 bienfaits du miel prouvés par la science !

Deux pots de miel
Crédits Pixabay

A lire aussi : 8 aliments que vous pouvez manger après la date de péremption

Le miel est riche en antioxydants

Le saviez-vous ? Les antioxydants sont associés à la réduction du risque d’accidents cardiaques, d’attaques cérébrales et d’une palette de cancers.

La présence d’antioxydants dans le miel contribue également à améliorer la santé de nos yeux. Or, le miel contient justement une grande quantité d’antioxydants importants dont les phénols, les enzymes, les flavonoïdes et les acides organiques !

Le miel est peu calorique

Vous savez probablement que le sucre blanc ou le sucre raffiné ne procure aucun bienfait à notre organisme. Pourtant, nous sommes nombreux à ne pas pouvoir nous passer de son goût sucré.

La solution est de nous tourner vers le miel ! Peu calorique à raison de 64 calories pour une cuillère à soupe (soit environ 21 grammes), le miel contient néanmoins 17 grammes de sucre, dont du fructose, du glucose, du maltose et du saccharose.

Il contient également des traces de plusieurs vitamines et numéros, ainsi qu’un fort taux de composés végétaux bioactifs !

Le sucre diminue la tension artérielle

La tension artérielle est un facteur de risque important qui, si elle est trop élevée, peut entraîner des maladies cardiovasculaires. Or, justement, les composés antioxydants dans le miel ont des propriétés qui contribuent à la faire baisser et la maintenir à un niveau normal.

Le miel vous aide à avoir un bon cholestérol

Généralement, on pense à mal dès l’évocation du mot « cholestérol ».

Pourtant, deux types de cholestérol sont à distinguer : le cholestérol LDL et le cholestérol HDL. C’est ce dernier que l’on qualifie de bon cholestérol.

En effet, un taux élevé de cholestérol LDL peut entraîner des maladies cardiovasculaires en entraînant l’accumulation de graisse dans les artères et en causant des crises et des attaques cardiaques. Or, la consommation de miel contribue à réduire le mauvais cholestérol et à augmenter le bon.

Le miel améliore la santé cardiaque

En effet, le miel est un aliment riche en phénols et autres composés antioxydants, ce qui en est un excellent allié pour réduire le risque d’apparition de maladies cardiovasculaires !

Le miel facilite ainsi la circulation sanguine vers le cœur et empêche la formation des caillots sanguins qui sont responsables des troubles cardiaques.

Le miel calme la toux des enfants

Les enfants peuvent parfois être atteints d’infections des voies respiratoires, ce qui nuit à leur sommeil, autant qu’à celui des parents. Pour ne pas faciliter les choses, les traitements conventionnels pour la toux ne sont pas toujours efficaces et peuvent avoir des effets indésirables. C’est là que le miel peut vous aider. En effet, une étude a révélé que le miel offre des résultats plus satisfaisants que des traitements conventionnels.

Le miel soigne les plaies et les blessures

Savez-vous que les vertus de guérison du miel ont été reconnues depuis l’Egypte ancienne ? Le miel était effectivement appliqué sur la peau pour soigner les plaies et les blessures et il s’avère même efficace pour soigner des brûlures au second degré ainsi que des plaies infectées à la suite d’une opération chirurgicale.