7 choses que vous ne savez peut-être pas à propos du café

Court, long, serré, avec du sucre ou de la crème, le café fait partie des breuvages les plus répandus à travers le monde et nous sommes évidemment très nombreux à ne plus pouvoir nous en passer.

En 2019, une étude menée à travers le monde a ainsi révélé que le café était le deuxième produit le plus échangé au monde… après le pétrole. Et le plus consommer après l’eau. Le Parisien avait d’ailleurs publié pas mal de chiffres très éloquents et nos confrères avaient ainsi expliqué qu’il se buvait près de 2,3 millions de tasses à chaque minute.

Image par Christoph de Pixabay
Image par Christoph de Pixabay 

La France, de son côté, ne fait d’ailleurs pas dans la figuration puisqu’elle représente le septième marché mondial du café derrière des pays comme le Brésil, les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Indonésie, le Japon ou encore l’Italie.

Et si l’on en croit les chiffres avancés à l’époque par Nelly Bonnet, la directrice du pôle économie du syndicat du café, alors 93 % des foyers français en achètent au moins une fois par an. C’est sans doute aussi votre cas, mais pensez-vous réellement tout savoir sur ce breuvage ?

1/ L’origine du café

Il s’agit d’une légende difficile à vérifier, mais le café aurait à l’origine été découvert par un éleveur de chèvres du nom de Kaldi. Alors qu’il promenait son troupeau, il aurait été surpris du comportement de certains de ses animaux après que ces derniers aient mangé des grains de café mûrs.

Ce que l’on sait de source sûre, en revanche, c’est que le premier port à commercialiser des grains de café a été celui de la ville de Mocha.

2/ Il existe principalement deux espèces de café

Aussi étrange que cela puisse paraître, il existe principalement deux espèces de café, à savoir l’arabica et le canephora.

Le premier contient 50 % de lipides en plus et deux fois plus de sucres. Cela se traduit par une acidité accrue et un arôme un peu plus complexe. Le canephora, de son côté, est plus productif et surtout plus résistant aux maladies tout en proposant un apport important en caféine. Il coûte aussi moins cher à produire.

3/ Le café a besoin de (vraiment) beaucoup d’eau

Si vous avez déjà tenté de cultiver des plantes ou des semis chez vous, alors vous savez déjà que la chaleur et l’ensoleillement ne font pas tout. Pour faire croître des plants, il faut aussi être capable de bien doser l’eau.

Le café ne fait pas exception à la règle et leurs plants ont ainsi besoin d’une grosse quantité d’eau.

4/ Un plan de café peut vivre deux siècles

Vous trouvez que les années passent trop vite et vous avez parfois l’impression que votre vie n’a duré qu’une fraction de seconde. Lors de votre prochaine incarnation, devenez un plan de café.

Ce n’est bien entendu pas une science exacte, mais les plants de café peuvent généralement vivre pendant deux cents ans lorsqu’ils ne sont pas touchés par la maladie et qu’ils ont suffisamment d’eau.

5/ Le café aurait plus de saveurs que le vin

Voilà un point qui risque de ne pas faire l’unanimité. Toujours selon les experts passionnés par le café, ce dernier aurait plus de saveurs que le vin. En tout, il totaliserait ainsi 1 500 caractéristiques aromatiques contre seulement deux cents pour le vin.

Mais quelque chose me dit que les vignerons, de leur côté, ne l’entendront pas tout à fait de la même manière.

6/ La caféine peut tuer (techniquement)

Si vous adorez le café, il sera préférable de ne pas en abuser. En effet, techniquement, la caféine peut tuer. Bonne nouvelle cependant, pour cela, il faudrait vraiment que vus en abusiez. En réalité, il faudrait boire coup sur coup entre 80 et 100 tasses de café pour perdre la vie.

7/ Mais elle est aussi bonne pour la santé

Comme le dit le célèbre adage, le problème ce n’est pas d’avoir des vices, mais d’en abuser. Et il semblerait que ce soit aussi le cas pour la caféine.

Car si boire trop de café peut tuer, en boire régulièrement peut aussi être source de bienfait pour l’organisme. Des études menées ces dernières années laissent ainsi penser que le café serait bon pour le foie, mais aussi qu’il réduirait le risque de crise cardiaque. Mieux encore, le café en petite dose pourrait aussi contribuer à réduire les petites douleurs musculaires.

Voilà donc pour les 7 choses à savoir au sujet du noble breuvage. Et si vous connaissez d’autres anecdotes, n’hésitez pas.