7 lieux mystérieux cachés par Google Earth

Google a passé plusieurs années à cartographier le monde, mais il existe encore des endroits où les voitures et les explorateurs de Google Earth ne sont pas les bienvenus. En voici une liste non exhaustive.

Google Earth n’est pas un service récent et il n’a pas non plus été développé par le géant de la recherche. La toute première version du service s’appelait en effet Earth Viewer et elle a été développée par une entreprise américaine du nom de Keyhole Inc.

Lieux secrets Google Maps

En 2004, Google a cependant sorti le carnet de chèques pour mettre la main sur la société et ses actifs, donnant ainsi naissance à Google Earth.

Depuis, la firme a poursuivi les efforts entrepris par Keyhole Inc et elle est ainsi parvenue à cartographier une bonne partie du globe terrestre. Toutefois, il existe encore de nombreuses zones d’ombre et des endroits où les employés du géant de Mountain View ne sont pas autorisés à poser ne serait-ce que le petit orteil.

En parallèle, les états ont également interdit à l’entreprise de cartographier certaines zones sensibles et il existe ainsi de nombreux endroits où les véhicules et les explorateurs du service ne sont pas autorisés à se rendre.

Aéroport de Céphalonie

L’aéroport de Céphalonie, Grèce

Céphalonie se trouve au large de la Grèce et elle abrite de nombreux habitants, mais aussi un certain nombre d’infrastructures. À commencer par un aéroport. Étrangement, la piste d’atterrissage principale et les bâtiments situés aux alentours sont tous pixellisés et il est donc impossible de voir à quoi il ressemble à partir de Google Earth.

Mururoa

Mururoa et Fangataufa, Polynésie

Situés en Polynésie française, ces atolls ont servi de zones d’expérimentation nucléaires à la France et ils sont aujourd’hui encore contaminés par les éléments radioactifs répandus durant les essais. Les atolls sont donc volontairement plongés dans l’ombre et il n’est ainsi pas possible d’obtenir une vue détaillée de la zone.

Campeche

Les îles de Campeche, Mexique

Plusieurs îles se trouvent au large de Campeche, au Mexique, mais il n’est pas possible de toutes les survoler. Plusieurs îles présentes dans la région sont effectivement manquantes et remplacées par une zone noire.

Personne ne sait pourquoi ces plans sont manquants.

Baumettes

Le Centre pénitentiaire des Baumettes, France

Le centre pénitentiaire des Baumettes se trouve à Marseille et il s’étend sur plusieurs centaines de mètres à la ronde. En tout, la prison atteint en effet une surface de 30 370 mètres carrés et elle abrite en moyenne 1 700 détenus répartis dans plusieurs bâtiments.

Le bâtiment est totalement flou sur Google Earth et il est donc impossible de le survoler.

Île jeannette

L’île Jeannette, Russie

En Sibérie, non loin des côtes, se trouve un groupe de cinq îles inhabitées dont trois ont été revendiquées par les États-Unis au 19e siècle avant de tomber dans l’escarcelle russe. L’île Jeannette est la plus petite des trois et elle s’étend sur environ trois kilomètres carrés.

Personne ne sait pourquoi, mais l’île se trouve dans une zone d’ombre et la vue satellite a ainsi été brouillée par Google Earth.

Thulé

Base de Thulé, Groenland

Au Groenland, à l’est de la base de Thulé, se trouve une zone floue et de qualité médiocre. Elle contraste avec le reste de la région et personne ne sait exactement pourquoi.

Il existe cependant une théorie et certains pensent que ce choix est motivé par le fait qu’un avion transportant plusieurs bombes thermonucléaires s’est crashé dans les environs en 1968. L’accident a en effet provoqué la contamination des alentours et cela pourrait expliquer pourquoi la zone n’est pas correctement cartographiée.

medine

Médine, Arabie Saoudite

Médine abrite le tombeau de Mahomet, un endroit sacré où seuls sont autorisés les musulmans. Sur Google Earth, la zone est masquée et remplacée par un plan du bâtiment.

Mots-clés googlegoogle earth