7 secrets que seuls les employés de Starbucks savent

Starbucks figure parmi les plus grandes chaînes de restaurants au monde et compte actuellement 346 000 employés répartis dans 30 000 points de vente. Pour la plupart des clients, les employés de Starbucks sont des travailleurs comme les autres, et les restaurants fonctionnent comme tous les autres établissements. Pourtant, selon des employés de l’enseigne, il existerait certains détails ignorés du public concernant leur travail.  

La liste suivante présente 7 secrets uniquement connus des employés de Starbucks.

Crédits Pixabay

1/ Les employés sont appelés « partenaires »

Beaucoup ne sont probablement pas au courant que chez Starbucks, les employés ne sont pas appelés baristas mais plutôt « partenaires ». Selon les explications, toutes les personnes qui y travaillent obtiennent un petit pourcentage dans l’entreprise un an après leur début. « Nous sommes donc tous partenaires en bourse », a déclaré un partenaire qui travaille en Floride.

Les partenaires peuvent gagner entre 10 et 15 dollars de l’heure selon la région. Ils peuvent également bénéficier d’avantages comme des soins de santé ou encore des frais de scolarité pour suivre des cours en ligne de l’Arizona State University.

2/ La couleur des tabliers a une signification

En général, les employés de Starbucks portent un tablier vert durant le travail. Toutefois, il se peut que certains d’entre eux portent des tabliers de couleur différente. Par exemple, les tabliers noirs sont portés par des personnes ayant participé au programme Coffee Master. Ces employés ont beaucoup travaillé pour tout apprendre sur le café. Ce sont les personnes les mieux indiquées pour vous renseigner sur les types de grains de café et de thé. Le tablier noir signifie également que la personne qui le porte travaille chez Starbucks depuis un certain temps.

On compte aussi les tabliers rouges que les partenaires portent pendant la période des vacances. Les tabliers avec des noms brodés sont eux réservés aux employés avec une certaine ancienneté.

3/ Les employés de Starbucks sont accros à la caféine

Avoir du café gratuit fait partie des nombreux avantages de travailler chez Starbucks. Cependant, cela peut avoir des répercussions sur la quantité de caféine que l’on consomme tous les jours. En effet, les employés qui essaient les nouvelles boissons ou qui boivent du café juste pour s’hydrater ne font qu’augmenter le taux de caféine qu’ils ingèrent par jour.

Selon un partenaire, il peut boire jusqu’à quatre tasses de café par jour même quand il ne travaille pas. Au travail, il consomme à peu près la même quantité, voire même plus, mais cela n’a plus vraiment d’effet.

4/ Les partenaires Starbucks n’aiment pas qu’on leur donne de faux noms

Lorsqu’on commande une boisson chez Starbucks, les partenaires ont pour habitude de demander le nom du client. Le nom est ensuite inscrit sur le gobelet et appelé quand la commande est prête.

Pour certains clients, donner des faux noms comme Spiderman, Daddy ou encore Barry Allen peut sembler amusant, mais cela ne plait pas toujours aux employés. Parfois, au lieu d’appeler le nom en question, ils préfèrent appeler directement le nom de la boisson.

5/ Ils doivent parfois faire face aux clients qui ne veulent pas donner leur nom

Tous les clients ne sont pas toujours courtois envers les partenaires. Si certains sont malpolis, d’autres sont tout simplement trop méfiants. Pour ces derniers, il est hors de question de donner leur nom à un « inconnu ». Quand ils sont face à ce genre de client, les partenaires se contentent en général d’appeler le nom de la boisson pour ne pas faire d’histoire.

6/ Les partenaires peuvent décaféiner la boisson des clients impolis

Ce n’est peut-être pas la meilleure façon de procéder mais quand il s’agit de clients impolis, les partenaires sont parfois tentés de décaféiner la commande, c’est-à dire qu’ils donnent une boisson décaféinée au client au lieu du café normal. Les partenaires le font cependant uniquement quand le client se conduit de manière vraiment inappropriée.

Un partenaire a déclaré qu’il avait fait cela une ou deux fois à un client. Il a raconté que l’une des fois, il l’avait fait devant son manager qui, selon lui, semblait avoir compris la situation et avait hoché la tête en signe d’approbation.

7/ Tous les employés de Starbucks ne sont pas forcément doués en latte art

Il est possible pour les clients de passer des commandes pour du latte art quand ils sont chez Starbucks. Un partenaire a par contre expliqué qu’à cause de la forme de leurs pichets qui sont nettement plus grands et plus larges que les pichets ordinaires, le procédé peut être vraiment difficile. Ainsi, il ne faudrait pas trop en vouloir aux partenaires si leurs latte arts ne sont pas aussi réussis que dans les autres établissements.

Mots-clés Starbucks