900 millions d’utilisateurs pour WhatsApp

WhatsApp continue son petit bonhomme de chemin. Ce n’est même rien de le dire car le service attire désormais plus de 900 millions d’utilisateurs actifs… par mois. Pas de doutes, Mark Zuckerberg et ses associés peuvent se frotter les mains. A ce rythme, l’application ne tardera pas à dépasser Facebook.

Si vous n’avez pas les derniers chiffres en tête, alors sachez que le célèbre réseau social attire chaque mois un peu plus de 1,49 milliards d’utilisateurs actifs. Pas mal, non ?

WhatsApp 900 millions

WhatsApp vient de dépasser la barre des 900 millions d’utilisateurs actifs mensuels.

Facebook Messenger, lui, vient tout juste de dépasser la barre des 700 millions d’utilisateurs actifs par mois. Il arrive donc derrière WhatsApp.

WhatsApp gagne environ 100 millions d’abonnés actifs tous les trois mois

Impressionnant, non ? Certes mais le plus incroyable, finalement, c’est la vitesse à laquelle WhatsApp gagne de nouveaux utilisateurs.

La solution comptait effectivement 500 millions d’utilisateurs actifs mensuels en octobre 2014. Elle a ensuite dépassé la barre des 700 millions en janvier 2015 et celle des 800 millions en avril dernier. Cela veut aussi dire qu’elle gagne environ 100 millions d’utilisateurs tous les trimestres.

A ce train-là, elle pourrait atteindre et même dépasser le milliard d’utilisateurs actifs mensuels avant la fin de l’année.

Reste la question de la monétisation. Facebook explore différentes pistes, c’est vrai, mais la firme est loin du seuil de la rentabilité. Preuve en est, la solution a enregistré une perte nette de 26 millions de dollars l’année dernière. Alors bien sûr, l’outil est désormais facturé 99 centimes à l’année, mais cela ne suffira pas à remplir le porte-feuille des actionnaires.

Fort heureusement, Mark Zuckerberg a la tête sur les épaules et il sait parfaitement où il va. Preuve en est, il travaille actuellement sur un programme de mise en relation entre les marques et les utilisateurs de la solution pour diffuser de la publicité ciblée.

Mots-clés facebookwhatsapp