A 25 ans, elle est déclarée en état de mort cérébral avant de se remettre miraculeusement du COVID-19

Les symptômes et les effets du COVID-19 sur l’organisme humain peuvent se manifester sous différentes formes. Tandis que chez certains malades, ils peuvent ressembler à ceux d’une grippe, chez d’autres, les signes sont carrément plus graves.

Dans le cas de Tionna Hairston, une jeune femme de 25 ans, c’était justement le cas. En effet, suite aux complications de son infection au Sars-CoV-2, elle a été déclarée en état de mort cérébrale. Miraculeusement, malgré le diagnostic des médecins, la patiente s’est rétablie.

Les mains d'un patient reposant sur un oreiller

Photo de Sharon McCutcheon. Crédits Pixabay

Selon les chercheurs, cette forme grave du COVID-19, pouvant conduire au décès du patient, serait due à la coagulation du sang. La formation de caillots, bloquant la circulation sanguine, est donc à l’origine d’asphyxie, de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux.

La cause de certaines formes graves du COVID-19

Selon les chercheurs, les malades du COVID-19 sont très exposés aux risques de crises cardiaques, d’asphyxies ainsi qu’aux accidents vasculaires cérébraux. Et comme on l’a indiqué, c’est dû à la coagulation du sang.

En effet, cela entraîne la formation de caillots dans différents vaisseaux, causant le dysfonctionnement des divers organes qui ne vont plus être irrigués correctement, dont le cœur, le cerveau et les poumons.

Pour la précision, ce ne sont pas uniquement les personnes âgées qui peuvent développer de telles complications. Preuve en est, Tionna Hairston la miraculée du Covid-19, en a fait les frais du haut de ses 25 ans.

À lire aussi : Il suffirait d’une exposition d’une minute pour attraper la Covid-19

Tionna Hairston, une rescapée du COVID-19

Selon les informations partagées, Tionna Hairston et sa mère, Stacey Peatross, ont été diagnostiquées positives au Sars-CoV-2 au mois de juin. Mais si l’on se fie aux déclarations de sa mère, la jeune femme n’aurait présenté aucun symptôme de la maladie au début de son infection. D’ailleurs, Tionna Hairston aurait continué à s’occuper de sa mère malade.

Après quelque temps, l’état d’Hairston se serait soudainement aggravé. En effet, à cause de la maladie, la jeune femme aurait fait une crise cardiaque. Selon le Dr James Mclean, directeur médical de l’hôpital de réadaptation Novant Health (Caroline du Nord), on a même dû la passer au défibrillateur pour la réanimer.

Malheureusement, après avoir cessé de respirer durant 30 longues minutes, Hairston a été déclarée en état de mort cérébrale.

Mais alors qu’il n’y avait plus aucune lueur d’espoir, l’état de la jeune femme s’est miraculeusement amélioré. Apparemment, les médecins pensaient qu’elle resterait un légume jusqu’à la fin de ses jours, perdant ses facultés motrices.

Mais Hairston s’est rétablie et a de nouveau pu marcher. Et actuellement, elle poursuit sa rééducation chez elle. Incroyable histoire.

À lire aussi : On sait pourquoi la Covid-19 est une maladie aussi infectieuse 

Mots-clés Covid-19insolite