A cause des selfies, les chats noirs ont du mal à trouver un foyer

Les selfies sont devenus un véritable phénomène de société. On en prend à tout moment et pour n’importe quoi, et on s’empresse de mettre ces clichés sur les réseaux sociaux pour que tout le monde les voie.

Il n’y a rien de mal en cela à priori, mais il se trouve que notre obsession pour les selfies peut avoir un impact négatif sur nos amis les animaux.

Chat Tyson

Des chats noirs sans domicile à cause des selfies

Un refuge pour animaux à Bishopston, Bristol (Royaume-Uni), en a fait l’amer constat. Le refuge compte en effet 40 chats sous sa garde et chacun d’eux est noir. Pourquoi ? Et bien, parce qu’ils ne font pas de très bons selfies !

La fondatrice du centre Moggery, Christine Bayka, dit que les gens hésitent à adopter les chats noirs – non pas parce qu’ils sont associés à la superstition, à la malchance ou à la sorcellerie, mais parce qu’ils ne sont pas bons pour les médias sociaux. Christine a créé son centre d’adoption de chats il y a 21 ans et, dit-elle, la situation est pire maintenant qu’elle ne l’a jamais été.

“C’est pire maintenant parce que les chats noirs n’apparaissent pas dans les selfies”, confie-t-elle à LADBible. “Maintenant, tout le monde veut prendre des selfies et les mettre sur Facebook, c’est une utilisation très narcissique des médias sociaux. Ça arrive tout le temps, je fais le tour des questions puis je demande : Êtes-vous flexible sur la couleur ? Alors ils répondent, ‘Oui, tant que ce n’est pas noir.’ C’est un problème croissant, ce n’était pas comme ça il y a 20 ans.”

La solution… réduire coûte que coûte le nombre de chats noirs

Le refuge de Christine n’est pas le seul à subir l’effet néfaste de la culture des selfies. Amy Buckle, directrice de la succursale du Centre de sauvetage des animaux (Last Chance Animal Rescue Centre) à New Romney, dans le Kent, dit elle aussi avoir des difficultés à reloger les chats noirs.

Christine Bayka du centre Moggery encourage maintenant les gens à faire stériliser leurs chats noirs en prévision de la « saison des chatons » entre avril et septembre. Christine espère que cela réduira le nombre de chatons noirs sans abri.

Mots-clés insoliteselfies