A Crowley, la police a utilisé la sirène de The Purge pour signaler le couvre-feu

Un fait insolite durant cette période de confinement due à la propagation du virus Covid-19, la police de Crowley a utilisé une sirène peu commune pour annoncer le début du couvre-feu qui s’étend sur l’ensemble d’Acadia Parish en Louisiane. La sirène en question est celle que l’on entend dans le film « The Purge » à chaque fois que la nuit de la purge commence.

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec la franchise, The Purge est un film d’horreur américain dans lequel chaque année, tous les crimes sont autorisés pendant une nuit, c’est-à-dire pendant une durée de 12 heures. Pour marquer le début de la purge, une sirène retentit pour faire savoir aux citoyens que celle-ci peut commencer.

Crédits Pixabay

C’est cette sirène qui a ainsi été utilisée par la police de Crowley pour annoncer que personne ne pouvait plus sortir jusqu’au matin.

Éviter toute sortie

Selon la police de Crowley, la sirène a été employée pour renforcer le couvre-feu qui a lieu entre 9 heures du soir et 6 heures du matin.

Lorsque les citoyens entendent le son, qui est différent de celui des sirènes de police habituelles, ils doivent comprendre qu’il leur est interdit de sortir de chez eux avant 6 heures du matin.

Dans une publication sur Facebook, la police de Crowley a indiqué que ceux qui seront dehors durant le couvre-feu seront interpellés et exhortés à rentrer chez eux. Toutefois, après quelques jours, les contrevenants recevront des sanctions. Ceux qui doivent travailler durant la nuit devront se munir d’un document fourni par leur employé.

La réaction des internautes

Lorsque l’information concernant l’utilisation de la sirène de The Purge a commencé à se répandre sur Internet, la police de la ville a reçu plus de 500 commentaires questionnant la nécessité d’employer une telle sirène.

A cela, les responsables ont répondu qu’Acadia Parish fait partie des zones où le virus s’est le plus vite propagé. La mesure a ainsi été mise en place pour empêcher les gens de se déplacer pendant la nuit et risquer d’aggraver la situation.

En ce qui concerne la sirène en particulier, le chef de la police de Crowley, Jimmy Broussard, a déclaré qu’il ne savait pas qu’elle était associée au film d’horreur. Il a ainsi indiqué qu’aucune sirène ne sera plus diffusée à l’avenir.

Le Sheriff d’Acadia Parish, K.P. Gibson, a aussi fait un communiqué disant qu’ils avaient reçu plusieurs plaintes concernant l’incident bien que son agence ne soit pas responsable de la diffusion de la sirène. Il invite ainsi ceux qui désirent faire des remarques sur le sujet à s’adresser directement au département de police de Crowley.