A Ekaterinbourg, des femmes ont abîmé un Dali en cherchant à faire un selfie

Certains sont prêts à tout pour obtenir le selfie parfait, quitte à détruire l’œuvre d’un artiste aussi important que le peintre Salvador Dali comme l’ont fait un groupe de filles au Centre international des arts d’Ekaterinbourg, en Russie. L’incident a eu lieu le 27 octobre 2018 au sein du musée et a été filmé par des caméras de vidéosurveillance.

Dans la vidéo, on peut voir un groupe de filles qui ont fait tomber accidentellement une cloison alors qu’il essayait de prendre un selfie.

Le problème est que la cloison en question portait deux œuvres d’art de grande valeur.

D’après les autorités russes, les œuvres victimes de la maladresse de ces filles étaient une eau-forte de Francisco Goya de la série « Los Caprichos » et son interprétation par Salvador Dali.

Des œuvres endommagées à cause d’un selfie

Selon les informations communiquées par un employé du centre, les œuvres accrochées à la cloison ne sont pas sorties indemnes de cet incident. « Le travail de Goya avait son cadre et son verre brisés. En ce qui concerne l’œuvre d’art de Dali, celle-ci a également été endommagée. »

Les autorités ont réussi à mettre la main sur les coupables et ont pu les auditionner. « Les employés du ministère de l’Intérieur de Russie ont identifié trois femmes qui, lors de l’enquête, ont indiqué que la cloison avait cédé au moment où elles ont essayé de faire une photo avec en fond les peintures. » a déclaré Irina Volk, représentante du ministère russe de l’Intérieur.

Une ville clémente

Les trois jeunes femmes à l’origine de cet incident ont eu de la chance, car la ville d’Ekaterinbourg dans laquelle se trouve le musée n’a pas souhaité ouvrir une procédure pénale à leur encontre. Si elles s’en sont sorties sans aucune sanction, ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Au Texas, un homme s’est vu interdire à vie l’accès à un stand de tir pour avoir pris un selfie dangereux. Après s’être pris en photo avec son pistolet, il l’a ensuite pointé sur la tête de son ami pour prendre une deuxième photo.

Tout cela nous rappelle que la prise de selfie n’est pas un acte sans danger. Il suffit de regarder le nombre de décès qui ont été causé par un selfie.

Mots-clés selfie