À la base, le thème musical de “Seinfeld” n’emballait pas les dirigeants de NBC

Sans la ténacité de son co-créateur, le thème musical de la sitcom Seinfeld serait resté dans les doigts de son compositeur Jonathan Wolff. Ce dernier raconte ainsi que les dirigeants de NBC n’étaient initialement pas en phase avec sa proposition.

Seinfeld, c’est tout d’abord une sitcom américaine qui vous annonce d’emblée qu’elle sera centrée sur l’humoriste donnant son nom au programme, Jerry Seinfeld.

Un homme en train de jouer de la guitare
crédit Pixabay / Pexels.

Seinfeld, c’est aussi un thème musical à base de “slap bass” devenu culte, mais qui a failli ne pas être retenu pour habiller le générique et les transitions de la sitcom. Son compositeur Jonathan Wolff en a raconté l’histoire auprès de Yahoo Entertainment/SiriusXM Volume.

“Seinfeld” : le compositeur du thème ne voulait pas d’un son des années 1980

Jonathan Wolff ne voulait pas d’un morceau semblable à ceux que l’on entendait dans les sitcoms de la fin des années 1980, “mélodique, avec beaucoup de paroles stupides et de saxophones insolents”. Il préférait ainsi un ensemble d’échantillons personnalisables, ce qui l’a conduit à une ligne de basse polyvalente, “basique et sophomorique” à laquelle il a ajouté “la nature humaine de [ses] claquements de doigts, de [ses] lèvres et de [ses] langues qui font des trucs”.

Mais voilà. Les dirigeants de NBC trouvaient que ce thème “sonnait bizarre et étrange”. D’après le compositeur, cette réticence était probablement due au fait que “la basse slap n’avait pas encore atteint le statut de célébrité en tant qu’instrument solo”. Reste que lors d’une réunion, l’ancien président de NBC Entertainment Warren Littlefield lui avait déclaré qu’à son sens, le thème était “bizarre”, “perturbant” et “ennuyeux”.

C’est ce dernier terme qui aurait persuadé Larry David, le co-créateur de la sitcom, de faire le forcing pour imposer ce thème musical. Pour Jonathan Wolff, il n’y a qu’une seule raison à ce dévouement : “Larry, il aime l’ennui ! Il vit pour être ennuyeux ! C’est son but premier dans la vie”.

Ce n’est d’ailleurs que 23 ans après l’arrêt de la sitcom qu’un album vient enfin d’être officiellement distribué. Son compositeur, qui a pris sa retraite en 2005, explique que “les gens entendent cette musique et cela leur rappelle un souvenir vraiment amusant et merveilleux. Il n’y a pas d’écoute critique sur ce disque. J’ai choisi des morceaux qui ont joué un rôle dans la comédie et qui font partie d’une scène favorite des fans. Il n’y a rien d’obscur sur ce disque”.

Seinfeld est toujours attendue pour arriver sur la plate-forme Netflix dans le courant de l’année.

Mots-clés seinfeld