À la base, Watch Dogs était un nouvel épisode de Driver

Avant de se révéler tel un GTA-like mettant l’emphase sur le piratage et la fin de la vie privée, Watch Dogs était pensé comme un nouvel épisode de la franchise Driver. Preuve, s’il en était besoin, qu’Ubisoft n’avait pas (encore) enterré cette dernière.

Quelques années avant que la licence Grand Theft Auto n’acquière ses lettres de noblesse avec le troisième volet numéroté, Driver, des développeurs britanniques de chez Reflections, avait commencé à défricher le genre du monde ouvert. Driver ne faisait pas dans l’annexe et, tout du moins dans son épisode original, se limitait à de la conduite. Mais les sensations étaient là.

La série avait commencé à prendre du plomb dans l’aile avec un DRIV3R sorti bien trop tôt pour tout le monde. Driver: Parallel Lines et surtout Driver: San Francisco avaient tenté de remettre la franchise dans une direction plus appréciable, mais depuis, Ubisoft ne s’est plus livré à aucun essai d’atteindre une qualité encore plus grande. C’est en tout cas ce que l’on pouvait penser jusqu’ici.

Désaccords sur le moment où Watch Dogs est né au sein d’Ubisoft

VG247 s’est entretenu avec trois personnes ayant des choses à dire sur les bases de Watch Dogs : un actuel employé d’Ubisoft, un ancien de la maison et Martin Edmondson, créateur original de Driver. Tous déclarent que quelque part avant 2011, Ubisoft travaillait sur deux jeux de conduite. L’un d’eux est sorti sous la forme de Driver: San Francisco, salué par la critique. L’autre est devenu Watch Dogs.

S’il n’a pas été impliqué dans la création de l’histoire ou de l’univers de Watch Dogs, Martin Edmondson a toutefois pu s’essayer aux premières versions du jeu. Il était déjà possible de pirater les feux de circulation, et dans ce qui se dessinait comme une nouvelle inscription dans la franchise Driver, il était prévu que l’on puisse sortir de sa voiture, combattre et prendre part à des phases de parkour.

Il a finalement été décidé de créer une nouvelle licence à partir de cette base, et si une source interne d’Ubisoft indique que cette réorientation a eu lieu après l’échec commercial de Driver: San Francisco, une autre assure que Watch Dogs avait commencé à être façonné avant même la sortie du dernier épisode de Driver à ce jour.

Mots-clés driverwatch dogs