A la rencontre du rover qui ira chercher la vie sur Mars

La mission Mars 2020 de la NASA sera bientôt lancée. Rappelons que le principal objectif de ce programme mené par le Jet Propulsion Laboratory consiste à collecter des échantillons de la planète rouge et les ramener sur Terre. Il s’agira également de repérer de potentiels signes de vie.

Si le rover arrive à bout de sa mission, ce serait une première dans l’histoire de l’astronomie. En effet, aucun extrait de roche ou de sol provenant de Mars n’a été obtenu jusqu’ici.

Un relief de Mars

Sirenum Fossae, Mars – crédits NASA

Pour parvenir à cet exploit, l’agence spatiale américaine prévoit le déploiement consécutif de trois engins distincts. Le premier, baptisé Perseverance, collectera des échantillons durant plusieurs années. Le deuxième se posera sur Mars à travers une fusée afin de les lancer en orbite autour de la planète.

Le troisième instrument aura pour rôle de les ramener dans l’espace interplanétaire et, finalement, sur Terre.

L’ouverture de la fenêtre de lancement du Rover Perseverance est prévue pour le 17 juillet 2020. Il devrait atterrir sur la planète rouge le 18 février 2021.

Des préparatifs minutieux

Le rover est équipé d’un instrument laser extraordinaire appelé SuperCam, une nouvelle génération de ChemCam. Ce dispositif fournira des données sur les compositions chimiques des roches et leur contenu minéral. Rappelons que ChemCam a déjà révélé des informations importantes sur ce qui semble être un grand lac qui existait autrefois près de l’équateur de Mars.

Les instruments que la NASA envoie dans l’espace ont beaucoup évolué. Roger Wiens, du laboratoire national de Los Alamos, appartenant au ministère de l’énergie américain, est le concepteur du ChemCam et du SuperCam. A a été aidé par des chercheurs français et espagnols.

Le rover dispose également d’un microphone qui enregistrera les sons afin de mieux cerner l’environnement de la surface martienne. Il analysera les bruits des impacts laser pour indiquer la dureté des roches. La mission comprend également d’autres instruments scientifiques permettant d’évaluer la minéralogie et les conditions météorologiques de la planète.

Actuellement, Persévérance se trouve en Floride et les scientifiques sont en train de le préparer pour le lancement et le trajet de soixante-trois millions de kilomètres.

À lire aussi : A la recherche de l’anneau disparu de Mars

À la recherche d’un signe de vie

Au fil des décennies, de nombreux films de science-fiction nous ont montré des versions imaginaires de Mars. Des recherches antérieures ont aussi révélé que des lacs, des rivières, des ruisseaux et probablement des océans ont fait partie de son histoire géologique, il y a trois milliards d’années.

D’après SAM du rover Curiosity, Mars possède des molécules organiques contenant des éléments comme le carbone, l’hydrogène, l’oxygène et l’azote. Néanmoins, jusqu’ici, aucune preuve démontrant que Mars était autrefois habitable n’a été fournie. En tout cas, l’instrument SHERLOC disposé sur le bras du rover recherchera ce qui pourrait être un signe de vie.

À lire aussi : Curiosity a fait une nouvelle découverte sur Mars

Mots-clés marsperseverance