A Puerto Rico, les séismes ont laissé des traces visibles depuis l’espace

Depuis le mois de décembre de l’année dernière, près de 2000 séismes ont touché Puerto Rico. Le plus puissant d’entre eux a eu lieu le mardi 7 janvier dernier avec une magnitude de 6,4 sur l’échelle de Richter.

D’après ce que l’on sait, ce séisme, dont l’épicentre se trouvait au large de la côte sud-ouest de l’île, est le plus grand tremblement de terre que Puerto Rico ait connu  en un siècle. Il a fait une victime et a causé des dégâts estimés à au moins 110 millions de dollars.

Crédits Pixabay

En plus des dégâts au niveau des infrastructures, la série de tremblements de terre qui a touché l’île a aussi modifié la configuration du sol. Les traces de cette modification sont même visibles depuis l’espace et ont été détectées sur des images capturées par le satellite Copernicus Sentinel-1A opéré par l’European Space Agency (ESA).

Une modification du terrain

Dans un communiqué publié par la NASA le 10 janvier dernier, les responsables indiquent que les scientifiques ont localisé le plus grand déplacement vu depuis la zone de survol du satellite à l’ouest de la ville de Ponce. Cette dernière n’est pas loin de l’épicentre du séisme.

D’après le communiqué, les chercheurs ont observé un déplacement du sol pouvant aller jusqu’à 14 centimètres dans la zone considérée. Le sol semble ainsi s’être déplacé vers le bas et un peu vers l’ouest.

Aider les secouristes

Les données de la NASA sont actuellement disponibles afin d’aider les secouristes et les responsables qui s’occupent des efforts de rétablissement à Puerto Rico. Selon le communiqué de l’agence, parmi les données mises à disposition, il y a par exemple des cartes montrant les coupures d’électricité, d’autres qui font état des dégâts et d’autres encore qui montrent les zones où il y a eu des glissements de terrain.

Ces cartes sont produites par le satellite Suomi National Polar-orbiting Partnership qui est un projet en commun entre la NASA, le département de la défense, ainsi que l’U.S. National Oceanic and Atmospheric Administration.

D’après les responsables, une page web a aussi été créée sur le portail de la NASA concernant la cartographie des catastrophes pour fournir des données SIG pertinentes. La carte contient des données modifiées du satellite Copernicus Sentinel traitées par l’ESA puis analysées par les scientifiques du Jet Propulsion Laboratory de la NASA, ainsi que des données de localisation des séismes fournies par l’USGS ou United States Geological Survey.

On peut dire que la série de séismes qui a touché Puerto Rico a vraiment été puissante pour affecter ainsi la cartographie de l’île. En tout cas, les données fournies par la NASA et l’ESA seront très utiles pour pouvoir localiser et aider les différentes communautés affectées.

Mots-clés sismologie