A quoi pourraient ressembler notre cuisine et notre alimentation dans vingt ans ?

Le Smart Kitchen Summit s’est tenu le mois d’octobre 2018 à Seattle. Tous les acteurs de l’industrie agroalimentaire et culinaire comme des chefs, des PDG d’entreprises et des inventeurs ont profité de cette occasion pour débattre de l’avenir de la cuisine. Aux termes de cette réunion, il n’en est sorti aucun consensus.

Le problème principal de l’équation est que chaque personne a sa propre façon de cuisiner. Brian Frank, de FTW Ventures, explique ce dilemme en déclarant que « Notre façon de manger est multimodale, ce qui signifie que nous mangeons de différentes façons à différents moments et dans différentes parties de notre vie. »

Toutefois, bien que les avis aient été mitigés sur la cuisine du futur, les personnes présentes au Smart Kitchen Summit sont tombées d’accord sur le fait que la cuisine connaîtra une vraie révolution dans les années à venir.

Une cuisine plus tellement indispensable

Si aujourd’hui, la cuisine fait partie des pièces essentielles d’une maison, dans le futur, on pense que certains appartements partageront la même cuisine et transformeront la pièce dédiée à cette fonctionnalité à un dispensaire, un espace de recyclage ou encore un espace de livraison.

Dana Cowin, l’animatrice du podcast de Speaking Broadly, explique que « Tous les gens et toutes les cuisines ne seront pas créés égaux. » Elle déclare également que les cuisiniers dévoués pourront malgré tout avoir une cuisine personnalisée dans leur maison. Quant à Pablos Holman, d’Intellectual Ventures, il envisage carrément un avenir où les gens pourront imprimer en 3D les aliments qu’ils voudront manger.

Des points de vue mitigés

Toutefois, pour certaines personnes, cette évolution technologique de la cuisine est de mauvais augure. Pour Jon Jenkins, de Hestan Smart Cooking, l’entreprise se doit de combler les connaissances des cuisiniers à domicile. C’est pourquoi la plateforme Innit, qui relie tous les acteurs de l’industrie alimentaire, a dévoilé une nouvelle version de l’application Shopwell.

Cette application indiquera aux consommateurs quels aliments acheter en fonction de leurs préférences et de leur habitude alimentaire. Elle servira également à suggérer des recettes en tenant compte des aliments achetés, mais aussi du timing à respecter. Par exemple, si vous souhaitez préparer un repas rapide à préparer pour arriver à temps à un rendez-vous important.

Au final, les probabilités que les gens impriment leur repas en 3D dans vingt ans sont énormes. En attendant, les consommateurs pourront toujours se rabattre sur leur four micro-ondes.