L’Accident, ou l’histoire de l’objet astronomique énigmatique

De nombreuses sortes d’étoiles se répandent dans l’univers. Néanmoins, la plupart, notamment les plus lointaines et les moins lumineuses, sont difficiles à caractériser. Il existe tout un système pour les classer, en fonction de leur température, de leur taille, etc. Toutefois, la récente découverte d’un objet énigmatique baptisé « L’Accident » a ébranlé le modèle établi jusqu’ici par les astronomes.

A priori, il semble appartenir à la catégorie des naines brunes ou étoiles ratées.

Un coucher de soleil sur un village italien
Image par David Mark de Pixabay

À la différence des naines brunes déjà connues, L’Accident présente des propriétés spécifiques qui semblent indiquer qu’elle est largement plus vieille. Pour les chercheurs, cette découverte suggère qu’il existe probablement une population entière d’étoiles ratées très anciennes dans l’univers actuellement.

L’étrange objet a été détecté accidentellement par le Near-Earth Object Wide-Field Infrared Survey Explorer de la NASA. Les résultats de la recherche ont été publiés dans The Astrophysical Journal Letters.

Des caractéristiques déroutantes

L’Accident, dont le nom scientifique est WISEA J153429.75-104303.3, a été découvert par pur hasard. L’étoile aurait échappé aux recherches classiques des étoiles ratées à cause de ses caractéristiques un peu particulières. Aucune des 2 000 naines brunes qui ont été trouvées dans notre galaxie ne présentait en effet des particularités totalement similaires aux siennes.

L’Accident présente une faible luminosité, alors qu’elle n’est relativement pas très éloignée de la Terre (environ 53 années-lumière). Les recherches ont d’ailleurs montré que sa température est beaucoup moins élevée par rapport à celle des autres naines brunes. Celle-ci semble néanmoins varier selon les longueurs d’onde utilisées dans les expériences.

De plus, elle se déplace largement plus vite, à une vitesse d’environ 207,4 kilomètres par seconde, soit plus de 25 % plus rapide que toute autre étoile de sa catégorie.

A lire aussi : On a peut-être trouvé l’une des étoiles les plus vieilles de l’Univers connu

Des étoiles encore plus bizarres à découvrir ?

D’après les astronomes, ces caractéristiques spécifiques indiquent que l’étoile est beaucoup plus vieille que la plupart des naines brunes. Selon les calculs, elle serait âgée d’environ 10 et 13 milliards d’années, soit deux fois de l’âge moyen de la population connue de naines brunes.

En d’autres termes, L’Accident pourrait fort probablement receler des secrets de l’Univers primitif. À titre de rappel, selon les estimations des scientifiques, l’Univers est aujourd’hui âgé d’environ 13,8 milliards d’années.

« Il y en a probablement d’autres, plus bizarres, et nous devons réfléchir à la façon de les rechercher. »

Davy Kirkpatrick de Caltech, astrophysicien et auteur de l’étude