Accusations de harcèlement chez Activision Blizzard : plus de 20 employés licenciés

L’air serait désormais plus pur au sein de la maison Activision Blizzard, laquelle a ainsi annoncé avoir licencié plus de 20 employés suite à des plaintes déposées pour harcèlement.

La nouvelle semble avoir été communiquée en premier lieu aux employés d’Activision Blizzard. Fran Townsend, vice-présidente exécutive chargée des affaires de la société, a signé un courriel faisant état de signalements en augmentation auxquels Activision Blizzard commence à répondre.

activision-blizzard-résultats

Des rapports auraient ainsi dénoncé des cas de harcèlement, de discrimination et de représailles, et Mme Townsend d’avoir souligné que la problématique globale est loin d’être nouvelle : “Les gens mettent en lumière des préoccupations, datant d’il y a des années ou d’aujourd’hui.”

Activision Blizzard : des départs et des mesures disciplinaires suite à des rapports

“Nous accueillons favorablement ces rapports et notre équipe s’efforce de les examiner en utilisant une combinaison de ressources internes et externes”, a poursuivi la vice-présidente exécutive. “Sur la base des informations reçues dans le rapport initial, elles sont classées en différentes catégories, et des ressources sont allouées pour donner la priorité aux rapports les plus sérieux.”

Concrètement, on apprend que plus de vingt employés d’Activision Blizzard ne le sont désormais plus et que plus de vingt autres “ont fait face à d’autres types de mesures disciplinaires.”

Un certain nombre de mesures ont été mises en place dans l’optique d’un meilleur traitement des plaintes. Parmi elles, on compte l’ajout de 22 postes à temps plein à pourvoir dans une équipe d’Éthique et de Conformité. Les différents groupes d’enquête ont été ou vont être regroupés en une unique unité centralisée, de nouveaux employés seront nommés pour aider au signalement d’incidents et quatre jours de vacances supplémentaires par an sont désormais autorisés.

La liste n’est pas complète, mais Fran Townsend a en tout cas fait savoir que ces mesures ne sont que la première étape d’un long processus :

“Nous nous sommes engagés à apporter des changements significatifs et positifs, et ce n’est qu’un début. Nous partagerons des mises à jour supplémentaires dans les semaines et les mois à venir. Nous savons qu’il y a toujours plus de travail à faire. Nous nous engageons à poursuivre ce travail.”

Source : VGC