Des achats de petites amies NFT à plus d’1 million de $

Le secteur des NFT ne connaît plus de limites, avec de petites amies achetables sur le Net. Aujourd’hui, ces avatars ont tellement pris d’ampleur que le total des achats a excédé le million de dollars.

achat petites amies NFT Bull Market Girlfriends dépasse 1 million dollars OpenSea

Les Bull Market Girlfriends sont une collection de NFT proposant divers types de petites amies : une Beauty Queen Girlfriend, une Devilish Girlfriend, une Good Girlfriend ou même une Alien Girlfriend. Au départ, ces portraits étaient basés sur des femmes réelles. Mais leur créatrice Kristina K., alias « Kris K. », a récemment annoncé que leur apparence utilisait aussi les traits de différentes femmes.

Un condensé de plusieurs femmes pour créer de petites amies NFT

Dans certains cas, comme avec Lindsay Lohan, les copines sont toujours basées sur des personnes réelles. Selon Kris et son mari Martin, si cette situation se présente, ils partagent les gains avec le modèle et ne vendent pas les droits de licence de l’image.

Selon les déclarations du couple à Motherboard, les Bull Market Girlfriends ne sont pas un concept totalement nouveau.

« Le projet est dirigé, conçu et exécuté par une femme. Les belles femmes ont toujours été sollicitées dans l’art depuis les dessins rupestres. (…) Elles sont une source d’inspiration. Ce n’est pas destiné à les dénigrer, mais à donner du pouvoir. »

Kris K. et Martin

Le secteur NFT profite aux artistes talentueux

Selon Kris, l’essor des NFT est ce qui l’a poussée à lancer enfin sa carrière d’artiste. En effet, le secteur des jetons non fongibles a vu de simples JPEG devenir des objets de collection de plusieurs millions de dollars. De plus, l’artiste aurait toujours reçu des demandes de personnes souhaitant acheter ses œuvres.

Kris et Martin déclarent ne pas avoir de lien fort avec la communauté NFT. Mais cela n’a pas empêché Bull Market Girlfriends de connaître une croissance exponentielle à chaque nouveau dépôt. Parmi les œuvres disponibles sur OpenSea, la Girlfriend la moins chère, la n° 14, vaut 6,5 ETH (25 000 dollars).

Il semble que l’idée d’une « petite amie » liée à la blockchain séduira beaucoup. Eh, oui ! À ce jour, la collection a réalisé un volume d’échange de 1 424 000 dollars sur OpenSea.

Les artistes ont enfin un nouveau terrain de jeu pour exploiter pleinement leur potentiel. Si de petites amies virtuelles peuvent rapporter autant à des professionnels confirmés, les plus jeunes auront aussi certainement leur part du gâteau.

Mots-clés nft