Achète ton Sackboy !

Ce n’est pas facile d’être un Geek. Déjà, vous passez tout votre temps avec votre carte bleue à la main en bavant devant les vitrines (virtuelles ou réelles) des magasins spécialisés. Ensuite, la plupart des gens normaux vous prennent pour des êtres un peu bizarres et vous regardent ainsi de côté lorsque vous leur expliquez à quel point le « monster farming » exige de la rigueur et de la constance. Oui, c’est dur d’être un Geek mais vous allez pouvoir cracher votre différence sur le monde avec ce Sackboy pas comme les autres.

Avant toute chose et pour éviter de terribles hurlements de désespoir, on va préciser que ce Sackboy ne sert strictement à rien. Il ne vous parlera pas, il ne changera pas de couleur, il ne vous rendra pas plus intelligent et il n’aura absolument aucun effet sur la taille de votre péniche. Non, bonhomme, c’est juste une figurine à la con que tu pourras mettre sur ton bureau et tripoter lorsque tu n’auras rien d’autre à faire que de regarder la jauge de tes téléchargements pirates se remplir tout doucement.

Cela dit, et tout le monde ne l’aura pas forcément observé, ce Sackboy est en réalité… un ordinateur ! Attention, hein, car ce n’est pas une vraie bécane et tu ne pourras pas le transformer en serveur de torrents pour épater la galerie, c’est juste un habit en plastique que porte ainsi cette drôle de petite figurine. Tu ne manqueras d’ailleurs pas de remarquer que le bougre a en plus une prise électrique (norme us) qui lui sort du c… euh qui lui descend dans le dos. Mais là encore, évite de la brancher sur du 220V si tu as envie de vivre assez vieux pour pouvoir jouer à Duke Nukem Forever, hein.

Côté prix, le Sackboy ne coûte presque rien puisque la figurine équipée d’un écran de 3 pouces ne coûtera que £4.99 alors que la version 6 pouces est fixée à £12.99. Côté frais de port, faut compter £5 pour la France. Perso, ma figurine Sackboy (pas celle-là, l’autre de base) m’a coûté £9.99 soit 10 € et des boulettes. Reste juste à savoir combien de temps elle va mettre pour arriver dans ma boîte aux lettres, hein.

Via