En se voyant à l’écran, une actrice de “The Witch” pensait ne plus tourner de nouveau

Il arrive, pour un acteur, de regretter d’avoir signé pour tel ou tel film. L’actrice Anya Taylor-Joy expose cependant un cas de figure assez particulier dans la mesure où, après avoir assisté à une projection privée de The Witch, elle ne se supportait pas au point de craindre pour la suite de sa carrière.

Sorti en 2015, The Witch signait la première réalisation filmée et projetée dans les salles de l’Américain Robert Eggers. Le premier rôle féminin y était tenu par Anya Taylor-Joy, qui faisait également ses débuts devant la caméra.

Anya Taylor-Joy dans The Witch
crédit YouTube

Depuis, l’actrice a fait un bout de chemin, et si on lui avait posé la question avant même que The Witch ne se découvre au public, elle n’aurait probablement pas cru à ce que les portes continuent de s’ouvrir pour elle.

“The Witch” : Anya Taylor-Joy “dévastée” en se voyant à l’écran

Dans un entretien accordé à The Hollywood Reporter, Anya Taylor-Joy a entre autres répondu à la question sur son ressenti au moment de se voir à l’écran pour la première fois.

Soulignons qu’à l ‘époque, elle était âgée de 19 ans. Et cette projection a très loin d’avoir été une partie de plaisir pour la jeune femme :

“Rob nous a montré le film peut-être deux heures avant la projection publique, et j’étais dévastée. Je pensais que je ne travaillerais plus jamais, j’en ai encore des frissons en y pensant.

C’était le pire des sentiments : ‘J’ai laissé tomber les gens que j’aime le plus au monde. Je n’ai pas fait ça bien’. Et [d’habitude] je suis assez verbeuse, j’aime parler, j’aime communiquer. [Ici,] je n’ai pas parlé, j’ai juste pleuré. Je ne pouvais pas supporter de voir mon visage aussi grand.”

Anya Taylor-Joy, The Hollywood Reporter

Mais contrairement à ce qu’elle redoutait, Anya Taylor-Joy a séduit, et notamment Robert Eggers. Le cinéaste la fera ainsi de nouveau tourner dans son prochain film, The Northman, où elle partagera la vedette avec Alexander Skarsgård, Nicole Kidman, Willem Dafoe ou encore Ethan Hawke. L’action prendra place au Xe siècle.

Sortie prévue dans le courant de l’année, si les astres s’alignent pour former une belle ligne bien droite.

Mots-clés the witch