Adobe lance le Creative Cloud Market !

Adobe s’est pendant longtemps reposé ses acquis, mais la firme a radicalement changé de stratégie en lançant une nouvelle formule davantage dans l’air du temps, une formule permettant aux créatifs de tout poil de disposer de leurs logiciels préférés en échange d’un simple abonnement. Le Creative Cloud est un véritable succès, et l’éditeur semble bien décidé à poursuivre ses efforts. Preuve en est, il vient de lancer une nouvelle plateforme : le Creative Cloud Market.

Photoshop, Illustrator, inDesign et tous les autres sont des produits formidables, et particulièrement populaires. La grande force de ces logiciels, c’est finalement leur flexibilité puisqu’ils peuvent être personnalisés à loisir. Avec des brushes, des motifs et plein d’autres bricoles toutes plus rigolotes les unes que les autres.

Adobe Creative Cloud Market

En réalité, il suffit même d’une simple recherche sur la toile pour trouver des millions de références différentes. Avec, dans le lot, des milliers de plateformes spécialisées.

Jusqu’à présent, Adobe s’est posé comme simple spectateur mais il vient de changer son fusil d’épaule. Le Creative Cloud Market se présente ainsi sous la forme d’une place de marché entièrement dédiée à tous ces contenus, une place de marché sur laquelle il sera possible de trouver des brushes, bien sûr, mais aussi des éléments d’interface, des icônes, des motifs et bien d’autres choses encore.

Pour le moment, le Creative Cloud Market n’est pas accessible au plus grand nombre et il est ainsi nécessaire d’avoir souscrit à l’offre Creative Cloud pour pouvoir en profiter. Avec quelques limites en prime puisque les utilisateurs ne peuvent télécharger que 500 éléments par mois.

A l’heure actuelle, la plateforme est uniquement disponible sur Windows et OS X. En réalité, elle est même intégré au client de la firme. A terme, elle sera cependant disponible sur n’importe quel navigateur web évolué, et même sur les terminaux nomades.

Si certains d’entre vous ont eu l’occasion de tester, je serais très curieux de lire leurs retours.

Via