Adobe envisage visiblement d’augmenter le prix du pack regroupant Photoshop et Lightroom

Adobe a choisi de se détourner du système de licence traditionnel et de le remplacer par plusieurs offres d’abonnements. Les créatifs ont donc la possibilité de choisir entre plusieurs packs différents, des packs correspondant plus ou moins à leur secteur d’activité.

À l’heure actuelle, le pack le moins cher pour les individuels est celui consacré à la photographie.

Facebook Facepalm

Crédits Pixabay

En échange de 11,99 € par mois, le pack en question regroupe pas moins de trois outils différents, à savoir Lightroom, Lightroom Classic et Photoshop.

Adobe s’apprête-t-il à doubler le tarif du pack photographie ?

Histoire de bien faire les choses, l’éditeur intègre également 20 Go de stockage dans son cloud personnel afin de permettre aux détenteurs du pack de synchroniser facilement leurs travaux d’un appareil à l’autre.

Or justement, si l’on en croit les informations glanées par PetaPixel, Adobe envisagerait sérieusement d’augmenter le prix de ce pack… et de le multiplier par deux.

En effet, plusieurs visiteurs du site ont rapporté avoir constaté la mise en place d’une nouvelle formule d’abonnement sur le site de l’éditeur. Si cette dernière regroupe toujours les mêmes outils et donne droit aux mêmes avantages, son prix est en revanche doublé et il passe de 10 $ à 20 $.

Nos confrères ont bien entendu contacté Adobe afin d’avoir de plus amples informations sur ce changement tarifaire. Un représentant de l’entreprise a alors indiqué que cette dernière testait souvent de nouvelles fonctions ou même de nouvelles options de forfait. Il a également confirmé que des tests étaient actuellement en cours sur la version américaine du test.

Adobe confirme que des tests sont menés

En d’autres termes, ce changement de tarif serait bel et bien envisagé par l’entreprise.

Pour le moment, rien ne dit que le pack verra réellement son prix augmenter, mais cette nouvelle risque de laisser un goût amer dans la bouche de bien des créatifs. L’abandon du système de licence avait en effet été assez mal vécu à l’époque et beaucoup craignaient justement que l’éditeur ne profite de ses abonnements pour se faire de l’argent sur le dos de ses utilisateurs.

Cette augmentation, en supposant qu’elle soit réellement mise en place, risque donc d’être très mal vécue.

D’autant que l’éditeur a déjà eu à faire face à de vives critiques ces derniers mois, des critiques portant sur la toute dernière version de Premiere Pro. Une version dont la stabilité laisse franchement à désirer…