Adobe présente un outil GenAI pour générer de l’audio !

Lors du Hot Pod Summit à Brooklyn, Adobe a dévoilé une nouvelle plateforme spécialement dédiée à la génération de musique. Celle-ci est baptisée Project Music GenAI Control et fournit des résultats pertinents à partir de descriptions textuelles ou d’une mélodie de référence. Pour le moment, la plateforme est encore au stade de recherche et sera rendue publique très prochainement.

Adobe
Crédit Photo : 123RF

Créer et retoucher des pistes audios plus facilement

Avec Project Music GenAI Control, les utilisateurs sont en mesure d’ajuster des éléments comme le tempo, l’intensité, les motifs répétitifs et la structure. De même, ils peuvent prendre une piste et l’étendre jusqu’à une longueur arbitraire, en remixant la musique ou en créant une boucle sans fin. Pour cette nouvelle plateforme, Adobe a travaillé en collaboration avec des chercheurs issus des universités de Californie et de Carnegie Mellon. Il faut toutefois indiquer que sa finalisation pourrait prendre encore quelques mois.

YouTube video

Lors d’un panel au Hot Pod Summit, Gautham Mysore, responsable de la recherche sur l’IA audio et vidéo chez Adobe, affirme : « Donc, cela donne vraiment l’idée que l’IA génère de la musique avec vous dans le siège du réalisateur et il y a un tas de choses que vous pouvez faire avec. [L’outil] génère de la musique, mais il offre [également] ces différentes formes de contrôle afin que vous puissiez essayer des choses. Vous n’avez pas besoin d’être compositeur, mais vous pouvez faire connaître vos idées musicales. »

Gautham Mysore tient aussi à rassurer les utilisateurs quant à la fiabilité de Project Music GenAI Control. Selon lui, Adobe développe, en règle générale, des outils GenAI sur des données sous licences pour éviter de se heurter aux problèmes de droit d’auteur. Par ailleurs, la société travaille sur la technologie de filigrane pour aider à identifier l’audio produit par la plateforme. Grâce à ceci, de nouvelles idées musicales pourraient émerger et contribuer à l’évolution de l’industrie.

À lire aussi : Adobe veut facturer ses fonctionnalités basées sur l’IA générative indépendamment des abonnements

Des problèmes de propriété intellectuelle avec GenAI ?

Les outils développés avec GenAI soulèvent souvent des préoccupations éthiques et juridiques. Les œuvres générées grâce à cette technologie peuvent être en effet considérées comme authentiques par les labels de musique. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils n’ont pas tardé à publier des retraits en évoquant notamment le droit de propriété intellectuelle. Néanmoins, il n’existe, pour le moment, aucun moyen de savoir si une musique « deepfake » viole le droit d’auteur des artistes et des labels.

Le problème se pose en particulier dans le cas des outils musicaux GenAI formés sur le contenu protégé par le droit d’auteur. En août 2023, un juge fédéral a indiqué que les œuvres d’art générées par l’IA ne pouvaient être protégées par la loi. Cependant, le Bureau américain du droit d’auteur n’a pas encore adopté une position ferme sur le sujet. Pour le moment, il se contente de solliciter l’avis du public sur les questions de droit d’auteur liées à l’IA avant de tirer ses conclusions.

Source : TechCrunch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.