Adobe Flash Player cessera définitivement de fonctionner après la fin de l’année

La fin de vie de Flash Player approche. Plus que six mois et le logiciel sera complètement inutilisable. Après le 31 décembre 2020, le contenu Flash sera bloqué et aucune mise à jour de sécurité ne sera fournie par l’entreprise éditrice. Adobe a également l’intention de supprimer tous les liens de téléchargement de Flash Player de son site Web.

Les utilisateurs du lecteur multimédia n’ont donc aucun autre choix que de désinstaller le logiciel de leur ordinateur avant l’arrivée de l’année prochaine. Afin d’éviter les risques d’exposition aux logiciels malveillants et aux virus, Adobe déconseille vivement le téléchargement de logiciels Flash Player trouvés sur des sites web tiers.

Crédits Pixabay

Quoi qu’il en soit, il est toujours possible de remplacer le contenu Flash par d’autres normes ouvertes comme HTML5, WebGL et WebAssembly.

Les géants de la technologie ont collaboré avec Adobe

La décision d’Adobe de ne plus distribuer et de mettre à jour Flash Player a été préalablement annoncée en juillet 2017. En tant que partenaires technologiques, Google, Apple, Microsoft et Mozilla ont aidé l’éditeur de logiciels graphiques à relayer l’information. Ces géants de la technologie ont publié des articles plus détaillés sur les éventuels impacts de l’EOL (End of Life) de Flash Player sur les utilisateurs. Ils ont en outre désactivé le logiciel dans leurs navigateurs respectifs.

Cette décision commerciale d’Adobe a également eu un impact sur la plateforme de jeux en ligne de Facebook. Les développeurs de jeux du réseau social étaient obligés de recourir aux technologies HTML5 et JavaScript au lieu de Flash.

Adobe Flash Player n’est presque plus utilisé

Depuis l’annonce de l’EOL, les utilisateurs se sont progressivement défaits de Flash Player. Si l’on se fie aux données fournies par le site d’enquête sur les technologies Web W3Techs, le logiciel en voie de disparition occupait 28,5% du marché au début de l’année 2011. Actuellement, le code Flash n’est plus utilisé que par 2,6% de sites web.

Les propos de Parisa Tabriz, directrice de l’ingénierie chez Google, lors d’une conférence en février 2018 démontrent également une chute libre quant au chargement quotidien de page avec du contenu Flash sur Chrome. Cela est passé de 80% en 2014 à moins de 8% en début d’année 2018.

Il est à noter qu’Adobe Flash Player continuera malgré tout à fonctionner normalement jusqu’à la fin de 2020.

Mots-clés Adobe Flash Player