Aerocamaras : un drone géant va sauver trois chiens piégés par un volcan

Trois chiens sont piégés à l’intérieur d’une cour abandonnée un mois après l’éruption du volcan Cumbre Vieja. Après avoir eu le feu vert des autorités, une société de drone espagnol va tenter de mettre en œuvre un plan de sauvetage. Pour rappel, cette catastrophe naturelle a eu lieu sur l’île de La Palma, dans les îles Canaries, en septembre. Il convient de souligner que c’était la première éruption du volcan depuis cinquante ans.

Volcan en éruption.

 

La stratégie d’Aerocamaras consiste à attirer les chiens avec de la nourriture pour qu’ils se déplacent vers un endroit précis. Pour ce faire, l’équipe de sauveteurs utilisera un drone de 50 kg pour larguer un large filet sur chaque animal. Les chiens seront ensuite transportés par avion au-dessus des coulées de lave pour ensuite être déposés dans un lieu sûr.

Dans une interview avec Reuters, le PDG d’Aerocamaras, Jaime Pereira, s’est dit confiant quant à son plan de sauvetage. Néanmoins, il a averti que le plus difficile sera de s’assurer que la mission puisse être accomplie en huit minutes. Ce délai correspond à l’autonomie de la batterie du drone.

Le drone comme unique moyen de sauver les animaux

Vu que les chiens sont encerclés par les coulées de lave, il est donc impossible d’aller à pied pour les atteindre. Or, les hélicoptères ne peuvent pas voler à cause des cendres et des gaz qui se propagent autour. Cette réalité a interpellé Leales.org, une association d’aide aux animaux, qui a décidé de prendre contact avec Aerocamaras.

La société espagnole a donc proposé d’envoyer un drone secouriste. Alejandro Molina, le porte-parole de Leales.org, a assuré à l’AFP que « c’est la seule façon » possible de les sauver.

À noter que cette association est la première à avoir signalé la situation. C’était au début du mois d’octobre qu’elle a alerté les autorités sur la présence de ces animaux isolés et affamés. Ces derniers jours, le groupe a envoyé un drone qui transportait de l’eau et de la nourriture pour ravitailler les trois canidés.

Une mission de sauvetage risquée

La loi espagnole interdit les opérations à risque de transport de personnes et d’animaux. Ce cas s’avère donc une première, étant donné que les autorités n’ont pas d’autres choix que d’avoir recours à l’utilisation d’un drone pour résoudre le problème.

« Certains disent que les chiens pourraient se faire des fractures, avoir une crise cardiaque…bien sûr, il y a toutes sortes de risques, mais là, soit nous les sortons, soit dans quelques jours ou quelques semaines, ils n’existeront probablement plus. »

Jaime Pereira, PDG d’Aerocamaras

Mots-clés chiendronesecours