Et si l’affaire Pornhub créait un précédent en matière de modération de contenus ?

Depuis quelques mois, Pornhub est au centre d’un énorme scandale. Les dérives du géant du divertissement ont été exposées sur la place publique par un article paru en novembre 2020 dans le New York Times. Le média avait alors révélé que Pornhub hébergeait des vidéos de viols sur mineur et d’exploitation sexuelle d’enfants sur sa plateforme.

Le New York Times avait ajouté que le site diffusait des contenus racistes et misogynes. Après ces révélations, Pornhub a dû supprimer 10 millions de vidéos de son site. Cela ne l’a pourtant pas mis à l’abri de poursuites judiciaires.

Le ventre d'une femme dans la pénombre
Crédits Pixabay

Cette affaire a soulevé des inquiétudes parmi les acteurs de l’industrie du porno. Ces derniers s’interrogent notamment sur l’impact que cela aura sur l’avenir du porno.

Des changements inévitables

Les nombreuses bavures de Pornhub auront inévitablement des répercussions sur la modération des contenus pornographiques en ligne. Samantha (Sam) Cole, reporter pour le compte du site Motherboard, a parlé des impacts que cette affaire aura sur l’industrie du porno dans un podcast diffusé par CYBER.

Selon elle, l’application de nouvelles politiques de modération pour les contenus pornographiques en ligne est inévitable. D’autre part, Sam Cole a indiqué que l’accès au porno risque de devenir plus compliqué pour les utilisateurs. Ces derniers pourraient notamment être amenés à fournir leur identité pour visionner ces films. Il s’agit du processus d’identification biométrique, d’après elle.

A lire aussi : Windows 10 à prix cassé

Des soucis de confidentialité

Si Sam Cole a raison, cela pourrait inciter beaucoup d’internautes à se détourner des sites pornos. La mise en place d’un tel système d’identification pose en effet un souci de confidentialité. Et tout le monde sait que depuis quelque temps, les internautes sont très soucieux du respect de leur vie privée. Qui plus est, la plupart des gens qui visitent des sites pornos préfèrent garder leur identité secrète.

Comme le souligne Sam Cole, les acteurs pornos seront les premiers à souffrir de ces changements. Cela risque en effet d’affecter leur rentrée d’argent. Pour le moment, rien n’est encore sur en ce qui concerne l’application de ces nouvelles politiques. Néanmoins, face à la pression du public, cela semble inévitable.

Sur la toile, de nombreuses personnes exigent que le gouvernement américain renforce les lois qui régissent les sites pornos. Certains s’attendent également à ce que Justin Trudeau, le premier ministre du Canada, prenne des mesures à l’encontre de Pornhub.

Mots-clés pornhub