L’Afghan tombé du ciel

Fada Mohammad a perdu la vie à la suite d’une chute mortelle d’un avion militaire américain. Son histoire symbolise le désespoir de la population afghane face au retour au pouvoir des Talibans.

Le retrait des troupes américaines aura rapidement plongé l’Afghanistan dans le chaos. Les Talibans ont quitté leurs montagnes pour repartir à la conquête du pays. Le gouvernement en place ne leur a opposé aucune résistance. Les fondamentalistes islamistes ont réussi à prendre le contrôle des grandes villes en seulement quelques jours. Le cours des événements a conduit à la journée fatidique du 15 août. À cette date, les Talibans sont arrivés aux portes de Kaboul. L’encerclement de la capitale a créé une panique générale. Le président de la République islamique afghane Ashraf Ghani a décidé de fuir le pays le jour même.

Un avion cargo dans le ciel
Crédits Pixabay

De nombreux Afghans ont également été tentés de faire la même chose, et ce, par n’importe quel moyen.

Fada faisait partie de ceux qui voulaient quitter le pays. Le dentiste a découvert sur Facebook que les États-Unis et le Canada s’occupaient de l’évacuation des réfugiés. Cela le conduira à l’aéroport de Kaboul et à son tragique accident le 16 août.

Un jeune adulte en pleine ascension inquiet de son avenir

Le destin du jeune homme semblait étrangement lié aux Talibans. Fada est né en 1996 ou 1997. Son père ne se souvient pas exactement de sa date de naissance, car le pays était en pleine crise à l’époque. En effet, les partisans des Émirats islamistes venaient d’arriver pour la première fois au pouvoir.

Fada était l’aîné d’une fratrie de 10 enfants. Il a grandi non loin de Kaboul. Le jeune homme a passé son enfance dans la ville de Pagham sur les collines à l’ouest de la capitale afghane. Son père vendait des vêtements et avait beaucoup de peine à joindre les deux bouts. Cela n’a pas empêché la famille de vivre plus ou moins confortablement dans une grande maison à quatre chambres. Le petit garçon et ses cadets pouvaient jouer dans une cour avec des cerisiers.

Ses parents voyaient en lui la perspective d’une vie meilleure. Ils ont rassemblé suffisamment d’argent pour lui payer des études d’odontologie dans une université privée de Kaboul. Une fois son diplôme obtenu, Fada et un de ses amis ont ouvert un cabinet dentaire dans la capitale afghane. La petite affaire lui a permis de gagner environ 200 dollars par mois. Fada envisageait de poursuivre ses études pour une spécialisation. Cependant, le retour au pouvoir des Talibans était venu compliquer ses perspectives.

A lire aussi : Keith Sapsford ou l’histoire du garçon de 14 ans qui est tombé d’un avion de ligne

Sa famille le pensait au travail

Dans la matinée du 16 août, Fada s’en va de la maison familiale sans dire un mot. Alors que ses proches pensent qu’il s’est rendu au travail, le dentiste a en fait rejoint l’aéroport de Kaboul, comme de nombreux Afghans espérant quitter le pays. La foule franchit le périmètre de sécurité.

Un avion-cargo de l’armée américaine, un C-17, qui venait d’atterrir choisit d’immédiatement redécoller. Fada faisait partie des malheureux qui parviennent à s’accrocher au fuselage de l’appareil. Le dentiste qui n’avait que 25 ans tombera ensuite de l’avion militaire.