AFK

Tiens, j’avais encore jamais publié d’article avec un titre aussi court. Et là, j’sais pas pourquoi, j’me suis dit que c’était le bon moment. D’autant plus que “AFK”, c’est un peu le crédo des Geeks et que ça ne manquera pas de vous rappeler de bons souvenirs. Genre le temps où vous jouiez comme des petits fous à World of Warcraft ou même Ultima Online pour les moins jeunes d’entre vous. Bref, tout ça pour vous dire que je vais vous laisser durant quelques jours, le temps de profiter de la magie de Noël et de décuver un peu.

Comme pas mal d’autres blogueurs, je m’envole donc demain pour rejoindre ma famille histoire qu’on puisse tous passer un chouette Noël ensemble. Si tout va bien, je devrais donc revenir le 27 ou le 28 décembre. Juste avant la nouvelle année, ouais, et en espérant que les TGV de la SNCF parviennent à circuler. Même que ça, on ne peut jamais en être vraiment sûr. Déjà qu’en temps normal, les retards ont tendance à s’accumuler mais en période hivernale et avec un soupçon de neige par dessus, on en parle même pas.

Par flemme, et aussi parce que je tiens une crève du tonnerre (j’suis pas un bon fonctionnaire, je ne suis malade qu’en vacances), je n’ai pas préparé d’articles à l’avance. Et en même temps, un petit break et une session offline, ça me fera le plus grand bien. Contrairement à ce qu’on peut penser, enchainer entre 10 et 15 articles par jour, ce n’est pas de tout repos. Surtout pas quand vous avez, en plus, un “vrai” boulot à côté et une tonne de projets à boucler pour votre employeur.

Du coup, les filles, je vais laisser un peu tranquille votre Reader. Vous allez enfin pouvoir souffler un peu, d’autant plus que mes collègues blogueurs risquent de prendre aussi le large.

Quoi qu’il en soit, je vous souhaite à tous de très bonnes fêtes. Avec une tonne de Geekeries et plein plein de cadeaux parce que vous le méritez amplement. D’ailleurs, puisqu’on en parle, il faut savoir qu’il me reste encore pas mal de trucs dans ma hotte et que le début de l’année 2011 devrait être bien chargé en concours. Ce qui vous permettra ainsi de fêter Noël après Noël.

Ah, et surtout, soyez sages, hein. .