Le Boeing 787-9 vient d’intégrer la flotte d’Air France

Un nouvel exemplaire de Dreamliner est arrivé chez Air France. Il s’agit du dixième et dernier Boeing 787-9 qui va intégrer la flotte long-courrier de la compagnie aérienne nationale française. Comme tous les appareils issus des usines de Boeing, le 787-9 a pris son envol à l’aéroport Snohomish County de Washington.

Il a atterri à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle le 24 juillet 2020 à 7h06 après avoir volé pendant 9 heures et 6 minutes. L’intégration de cet appareil baptisé « Saint Emilion » s’inscrit dans la stratégie de développement durable du géant français du transport aérien.

Crédits: Pixabay

Avant d’être livré, l’avion immatriculé F-HRBJ a été testé en vol une demi-douzaine de fois.

Saint Emilion est plus performant que ses prédécesseurs

Le Boeing 787-9 se démarque grâce à sa capacité à émettre moins de CO2 que ses prédécesseurs. L’avion consomme également moins de carburant et émet moins de bruit que la génération précédente. Ce nouvel appareil de dernière génération de la compagnie aérienne tricolore peut accueillir 276 passagers dont 30 en classe Affaires, 21 en Premium et 225 en Economie.

Les passagers peuvent se connecter au réseau wi-fi lorsqu’ils sont à bord. Saint Emilion est en outre équipé de hublots 30% plus grands que les autres avions, ce qui donne place à des cabines lumineuses et plus confortables. Il promet aussi une meilleure pressurisation.

Air France veut créer moins de dommages à l’environnement

Air France s’est engagée à moderniser et renouveler  sa flotte en y intégrant des avions plus modernes, plus performants et plus respectueux de l’environnement. A ce titre, la compagnie aérienne a pris possession de son premier Airbus A380 via Emirates le 15 juillet dernier. La société attend également l’arrivée d’autres appareils Airbus, notamment  les A350 sur le réseau long-courrier ainsi que les A220 sur le réseau court et moyen-courrier.

Afin de réduire les émissions de CO2 et maximiser l’efficacité opérationnelle d’Air France, la compagnie a récemment signé un partenariat avec OpenAirlines. Cet accord passé avec le premier fournisseur mondial de solutions d’éco-pilotage des avions stipule que OpenAirlines fera une analyse quotidienne des données de milliers de vols opérés par la compagnie aérienne tricolore en utilisant la solution SkyBreathe.

Grâce aux algorithmes de Big Data, à l’intelligence artificielle et au Machine Learning, le logiciel susmentionné est capable d’analyser les données et d’identifier les opportunités d’économies de carburant les plus pertinentes. SkyBreathe propose ensuite des recommandations permettant de réduire la consommation de carburant jusqu’à 5%.

Mots-clés air franceboeing