Air France va désormais prendre votre température avant l’embarquement

La pandémie de Covid-19 a porté un coup dur au secteur aérien, et les compagnies n’espèrent plus que la reprise des activités. Mais il va falloir composer avec la maladie qui n’est pas encore éradiquée.

Pour sa part, Air France a décidé de durcir les contrôles de santé pour ses clients. Ainsi, à partir du 11 mai, tous les passagers de la compagnie aérienne française devront effectuer des contrôles de température corporelle.

avion

Crédit photo PIXABAY

Et l’embarquement pourrait être refusé à tout passager dont la température est supérieure à 38°C.

Le contrôle de la température devient systématique à Air France

Les contrôles de température seront progressivement mis en place au départ de tous les vols Air France à compter du 11 mai. D’après un communiqué de la compagnie aérienne, les vérifications systématiques seront effectuées avec un thermomètre infrarouge sans contact. Et tout passager dont la température dépassera les 38°C pourrait se voir refuser l’embarquement et sa réservation sera réaffectée à un vol à une date ultérieure, sans frais supplémentaires.

Air France avait précédemment annoncé que le port d’un masque individuel deviendrait obligatoire dans ses avions. Tous les canaux de communication de la compagnie seront utilisés pour informer les clients de cette obligation avant leur départ. Toutefois, chaque passager devra venir avec son propre masque. Les membres d’équipage seront eux aussi soumis à la même obligation.

Des mesures supplémentaires pour lutter contre le Covid-19

Par ailleurs, Air France souligne que “l’air dans la cabine est renouvelé toutes les trois minutes”. La compagnie est en effet équipée de filtres HEPA “semblables à ceux utilisés en salle d’opération”. Ces filtres sont capables d’extraire “plus de 99,99% des plus petits virus, dont ceux dont la taille ne dépasse pas 0,01 micromètre”, explique la compagnie.

Air France va aussi s’assurer qu’il y ait une distance de sécurité à bord entre les passagers, “dans la mesure du possible”. La compagnie va également supprimer le service de boissons et de restauration à bord pour les vols intérieurs et courts en Europe. Enfin, les procédures de nettoyage et de désinfection des cabines ont été renforcées. Un produit virucide “dont l’efficacité est établie pendant 10 jours” sera utilisé à cet effet, a précisé la compagnie.