Airbnb veut offrir 100 000 logements gratuits aux personnel soignant

Face à la pandémie du coronavirus, la plateforme de location Airbnb développe un nouveau programme d’aide pour les intervenants. Cela consiste à offrir 100 000 hébergements gratuits aux travailleurs médicaux à la recherche d’un lieu de séjour plus proche de leur lieu d’intervention.

Les personnes qui sont en relation directe avec les porteurs du virus et qui veulent se mettre en quarantaine pour protéger leurs familles sont également admissibles au programme. Un message du PDG de Airbnb, Brian Chesky, posté sur Twitter le 26 mars 2020 indique que jusqu’à maintenant, 12 000 propriétaires ont soutenu le programme en ouvrant leurs maisons aux intervenants.

Airbnb essaye à sa manière de contribuer à la lutte contre le coronavirus. crédits: Pixabay

Ce projet pilote de Airbnb est actuellement en cours d’expérimentation en France et en Italie où 6 000 hôtes ont hébergé des médecins, des infirmières et des aides soignants.

Comment ça marche ?

Airbnb a mis en place un nouveau portail pour que les personnes concernées puissent voir les offres de logements gratuits disponibles. La plateforme renonce à tous les frais de service habituels pour les réservations.

Les hôtes adhérant au programme peuvent toujours facturer les frais de location et de nettoyage. Ils doivent par contre veiller à ce que leurs propriétés répondent aux protocoles de nettoyage établis par Airbnb conformément aux recommandations du CDC. Pour protéger la communauté, les logements ne seront pas éligibles si des personnes autres que les soignants l’occupent.

Extension du programme Open Homes

L’initiative vise à étendre le programme Open Homes initié par la plateforme de location de maisons depuis 2012. Le programme permet aux propriétaires de résidences de fournir un hébergement gratuit dans les situations d’urgence.

Si l’on en croit Chris Lehane, vice-président senior d’Airbnb pour la politique mondiale, la société a investi 20 millions de dollars dans le cadre de Open Homes. Des subventions et des crédits de voyages ont été offerts à des organisations à but non lucratif qui devaient fournir des logements temporaires gratuits aux nécessiteux.

Pour mieux financer les séjours des travailleurs humanitaires œuvrant dans la lutte contre le coronavirus, Airbnb fait appel aux généreux en mesure d’alimenter les fonds Open Homes. Les dons collectés seront versés au Comité international de secours, à la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et à l’International Medical Corps.

Mots-clés airbnb