AirBnB ne permet plus aux jeunes de moins de 25 ans de louer un logement entier en France

AirBnB a mis en place une nouvelle restriction en France, en Espagne et en Angleterre. Les jeunes de moins de 25 ans dans les trois pays susmentionnés n’ont plus le droit de louer un logement entier près de chez eux. Ces derniers peuvent cependant louer une chambre à proximité de leur domicile et réserver la maison de leur choix, à condition que la propriété ne se trouve pas dans la ville où ils habitent. Depuis le 14 août 2020, AirBnB bloque automatiquement les réservations effectuées par les personnes concernées par cette mesure restrictive.

La plateforme de location fait quand même une exception pour certains utilisateurs de moins de 25 ans. La nouvelle disposition ne s’applique pas aux voyageurs, aux locataires qui disposent de plus de deux commentaires positifs sur de précédentes réservations et aux jeunes ayant l’intention de faire de longs séjours dans les maisons proposées à la location sur AirBnB.

Crédits: Pixabay

Ces trois catégories d’utilisateurs sont donc libres de louer les logements qui leur conviennent.

AirBnB a en plus lancé une campagne de sensibilisation de quatre semaines dont le but consiste à promouvoir les bonnes pratiques et les comportements responsables auprès des hôtes et voyageurs français.

La plateforme de location a ses raisons

Dans un communiqué publié sur AirBnB Newsroom, la firme expose les raisons qui l’ont poussée à prendre cette initiative. Il s’avère que beaucoup de jeunes locataires se permettent d’organiser des fêtes non autorisées dans les logements qu’ils ont réservés sur la plateforme.

Le but est donc de réduire ce genre de comportement inapproprié et de favoriser les rapports de bon voisinage.

AirBnB souhaite par la même occasion rassurer les propriétaires dont les biens immobiliers risquent d’être saccagés par de jeunes fêtards. Limiter les rassemblements illicites est également un moyen de limiter la propagation du coronavirus.

Une mesure de restriction qui a fait ses preuves

Selon AirBnB, la disposition a été préalablement appliquée avec succès au Canada et aux États-Unis. La société affirme avoir constaté « une baisse significative du nombre de soirées non autorisées » organisées par les locataires de moins de 25 ans depuis la mise en vigueur de la mesure de restriction outre-Atlantique.

The Guardian rapporte cependant qu’une telle décision expose AirBnB à des risques de poursuites judiciaires en raison des lois sur l’égalité actuellement en vigueur au Royaume-Uni. Depuis 2010, les Anglais sont notamment protégés par une loi interdisant la discrimination à cause de l’âge.

Mots-clés airbnb