Airbnb : un hôte banni pour messages racistes

Airbnb ne plaisante visiblement pas avec le racisme. L’entreprise américaine a en effet décidé de bannir un hôte après que ce dernier ait envoyé plusieurs messages racistes à une utilisatrice d’origine asiatique.

Dyne Suh a une vingtaine d’années et elle étudie le droit depuis un moment maintenant. Elle est arrivée aux États-Unis avec ses parents alors qu’elle était âgée de trois ans et elle n’a pas vraiment de souvenirs de sa vie d’avant. Elle se considère donc comme une Américaine depuis toujours.

Dyne Suh

La jeune femme a récemment fait appel à la plateforme Airbnb dans le cadre d’un voyage organisé en Californie. Méthodique, elle avait tout préparé en amont et sa réservation était donc calée depuis plusieurs semaines.

Elle avait réservé son Airbnb depuis plusieurs semaines

En arrivant sur place, Dyne a envoyé un message à son hôtesse pour savoir si elle pouvait venir avec deux amis. Cette dernière a accepté, tout en exigeant une contrepartie financière.

La situation s’est compliquée lorsque la jeune femme est arrivée sur place.

Après avoir contacté une nouvelle fois son hôtesse pour confirmer la venue de ses deux amis, elle s’est en effet entendue dire que la réservation n’était plus possible. Pire, cette dernière a été immédiatement annulée dans la foulée sur la plateforme.

Dyne Suh a bien évidemment demandé des explications à la femme qui était censée la recevoir et cette dernière lui a alors dit qu’il était hors de question qu’elle l’accepte chez elle, et ce même si elle était la dernière personne sur la planète. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle est asiatique.

La jeune femme ne s’est pas démontée, bien entendu, et elle a alors répondu avec tout le tact possible dans une telle situation qu’il était tout à fait inadmissible d’annuler une réservation pour de tels motifs. Elle lui a ensuite rappelé que ces agissements étaient formellement interdits par la loi.

L’hôtesse a annulé la réservation à la dernière minute

L’hôtesse n’a visiblement pas été très impressionnée par les arguments avancés par Dyne Suh, puisqu’elle lui a répondu en lui disant que c’était précisément pour cette raison que les Américains avaient élu Trump. Elle a ensuite coupé définitivement cours à la conversation.

Choquée par le comportement de cette femme, Dyne Suh a pris la parole au travers d’une vidéo partagée sur Facebook. La séquence a provoqué un véritable buzz sur la toile et elle a suscité de nombreuses réactions indignées chez les internautes. Pour le moment, la vidéo totalise en effet un peu plus de 3,5 millions de vues.

Airbnb n’a évidemment pas tardé à réagir. Après avoir présenté toutes ses excuses à sa cliente, la plateforme a ainsi décidé de bannir définitivement l’hôtesse indélicate en qualifiant son comportement de « répugnant » et « d’inacceptable ».

Mots-clés airbnbnopub