Airbus, Siemens et Rolls-Royce à l’unisson pour E-Fan X

Airbus a décidé de collaborer avec Siemens et Rolls Royce pour la création d’un démonstrateur à propulsion hybride qui devrait voler dans les airs à partir de 2020. Le prototype de cet avion utilisant à la fois des moteurs électriques et des moteurs à combustion a été dénommé E-Fan X. Selon les informations communiquées par Airbus, le moteur électrique de ce démonstrateur aura une puissance de deux mégawatts.

L’E-Fan X s’apparente à un BAe16, à savoir un avion de taille moyenne doté de quatre moteurs à réaction et d’un moteur électrique. Après avoir abandonné l’idée de l’E-Fan, un avion totalement électrique, Airbus semble avoir trouvé dans l’E-Fan X une meilleure alternative pour intégrer progressivement le moteur électrique dans le secteur de l’aéronautique.

Daech Avion

Si le premier test de l’E-Fan X s’avère concluant, les concepteurs de l’ avion envisagent d’ores et déjà d’ajouter un deuxième moteur électrique à l’appareil.

L’avion du futur

D’après Paul Eremenko, responsable de l’innovation chez Airbus, la réalisation de ce projet « est une étape importante pour atteindre l’un des objectifs d’Airbus, qui est de faire de l’avion électrique une réalité dans un futur proche. » Toujours selon Paul Eremenko, le lancement de l’E-Fan X se ferait sous les meilleurs auspices.

« Les leçons que nous avons apprises de la longue histoire des appareils électriques, qui a débuté avec le Cri-Cri, puis le e-Genius, le e-Sar, plus récemment le E-Fan 1.2, ainsi que les fruits de notre collaboration avec Siemens jalonnent le chemin vers un vol commercial hybride sûr, performant et rentable. »

Une alliance prometteuse

Pour concevoir l’E-Fan X, Airbus s’est allié avec Siemens et Rolls Royce. Dans ce partenariat, chacune des parties aura des attributions bien précises. Airbus se chargera de l’architecture de contrôle du système de propulsion hybride et des batteries, mais aussi de l’intégration globale.

De son côté, Siemens s’occupera de la livraison des moteurs électriques, du système de distribution de puissance, du boitier de commande électronique de puissance, et de l’inverseur et du convertisseur DC/DC.

Rolls Royce quant à elle fournira le turbomoteur de l’appareil, le générateur et participera notamment à l’adaptation la soufflante a la nacelle existante et au moteur électrique.

Mots-clés airbus