AirDrop sert aussi à envoyer des nudes à des inconnus

AirDrop est une fonction vraiment utile. Elle facilite en effet les transferts de documents et elle permet même d’envoyer des nudes aux inconnus croisés dans le métro, le train ou même l’avion.

AirDrop est apparu avec Mac OS X v10.7, mais il est également présent sur la plateforme mobile de la marque depuis la septième version. Très utile, cette fonction permet de partager très facilement des photos, des itinéraires, des contacts ou même des liens entre plusieurs ordinateurs ou entre plusieurs terminaux nomades de la marque à la pomme.

Nudes AirDrop

Contrairement aux solutions habituelles, il n’est pas nécessaire de passer par un intermédiaire et cette fonction permet ainsi de connecter directement une ou plusieurs machines en s’appuyant sur leur connexion sans fil.

AirDrop, une fonction très appréciée des exhibitionnistes

AirDrop s’est très vite imposé chez les particuliers et même en entreprise. Toutefois, la solution rencontre aussi beaucoup de succès dans les transports en commun de New York… et pas forcément pour les bonnes raisons.

Britta Carlson en a fait l’amère expérience la semaine dernière.

Elle se trouvait en effet dans le métro lorsque son iPhone s’est mis à vibrer dans sa poche. En consultant son écran, elle a alors réalisé qu’une personne non identifiée cherchait à lui envoyer une photo. La femme a machinalement accepté la connexion et elle s’est alors retrouvée en un instant face à la photo d’un pénis en érection.

Choquée, Britta a immédiatement quitté l’application et elle a scruté tous les occupants de sa voiture pour tenter d’identifier l’expéditeur du nude… sans succès malheureusement. Le métro était en effet bondé à cette heure.

Frankie Navish, une trentenaire originaire elle aussi de la ville de New York, a été confrontée à un cas similaire récemment. En sortant d’un train, elle a reçu un message en provenance d’un certain Eduardo et elle a accepté la connexion dans la foulée. Une fois encore, elle s’est retrouvée face à une photo sexuellement explicite envoyée par un homme.

Une histoire de droits

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ces deux histoires ne sont pas des cas isolés et AirDrop se retrouve ainsi régulièrement sur le devant de la scène pour des histoires similaires depuis 2015.

Le problème, bien sûr, c’est que les adultes ne sont pas les seuls à utiliser des iPhone ou des iPad. Les produits de la marque marchent aussi très fort chez les adolescents. Le bon côté de la chose, c’est que la fonction peut être configurée pour refuser automatiquement les photos et les contenus envoyés par les personnes ne figurant pas sur le carnet d’adresses de l’utilisateur.

Moralité, si vous souhaitez éviter ce genre de mauvaises surprises, vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire.