Airmail, un chouette client mail pour OS X

Mail vous laisse sur votre faim ? Sparrow ne vous a jamais inspiré ? Ah, c’est sûr, il y a de fortes chances que Airmail retienne votre attention. Pour cause, puisque ce nouveau-venu sur le marché des clients mail pour OS X cumule les atouts, à commencer par le support de la plupart des boites du marché. Et oui, car cette chouette application est compatible avec Gmail, Yahoo ou encore AOL, mais aussi avec n’importe quelle boite capable de gérer l’IMAP. Chouette et le meilleur reste à venir puisque Airmail est en plus complètement gratuit, et vous n’aurez donc pas à débourser quoi que ce soit pour en profiter.

Attention quand même car avant de continuer, il faut savoir que Airmail n’est pas encore disponible en version finale. Pour le moment, l’outil est uniquement disponible en bêta et… sur invitation. Enfin, ce n’est pas tout à fait exact puisqu’il suffit en réalité de se rendre à cette adresse, de se connecter avec son compte Facebook et d’envoyer une demande au développeur pour avoir la possibilité de le tester. Le plus drôle, c’est que la procédure est instantanée. Quelques secondes plus tard, vous allez ainsi pouvoir télécharger un fichier compressé dans lequel vous trouverez l’application.

Airmail : la configuration de la boite

Tout commence par la configuration de la boite.

La configuration

Tout commence par la configuration du compte. La fenêtre est assez claire, on commence par choisir notre boite – on a le choix entre Gmail, Google Apps, Yahoo, AOL, iCloud ou une boite iMAP – puis on enchaine avec notre nom d’utilisateur, notre mot de passe et notre nom. En dessous de ce dernier champ, on trouvera également une case à cocher pour s’abonner à la newsletter du site. Pensez à la décocher si cela ne vous intéresse pas.

Ensuite, il y a les paramètres avancés et donc tout ce qui touche aux serveurs IMAP et SMTP. Ces options ne concerneront que ceux qui souhaiteront paramétrer une boite générique puisque Airmail est capable d’aller récupérer tout seul la configuration qui va bien chez Gmail, Yahoo et tous les autres.

Une fois que tout est prêt, on clique sur le bouton pour valider l’opération et c’est terminé.

Airmail : l'interface de l'application

L’interface de l’application est claire, visuelle et bien pensée.

L’interface

Airmail étonne en premier lieu par son interface. Claire, épurée, jolie à regarder, cette dernière profite d’une ergonomie très bien pensée et qui s’articule autour de trois éléments : la liste des dossiers et/ou label, la liste des messages et le contenu des messages. Bon, ce n’est pas non plus la révolution du siècle, la plupart des clients mail optent de toute façon pour ce type de présentation, mais notez tout-de-même que tout est vraiment très propre.

Mais la grande force de l’outil, de mon point de vue, ce sont ses filtres. Juste en bas de la liste des messages, vous allez également trouver une série de six icônes qui vous permettront d’afficher les éléments non lus, les messages ajoutés au suivi, les messages contenant une pièce jointe et les conversations. Le truc cool, c’est que vous pouvez cliquer sur plusieurs icônes pour cumuler les critères si vous le désirez. Ce n’est pas tout d’ailleurs puisque les deux icônes suivantes vous offriront la possibilité de changer l’ordre des messages ou d’afficher uniquement les mails envoyés par un expéditeur donné.

Si ces fonctions de tri ne vous suffisent pas, et si vous avez du mal à remettre la main sur certains de vos messages, alors vous pourrez toujours vous rabattre sur le champ de recherche. Il vous suffira ainsi de taper quelques lettres dedans pour rafraichir instantanément la liste des messages associés. Notez d’ailleurs que si vous le désirez, vous pourrez cliquer sur des boutons pour mieux cibler vos recherches.

Et après ? Et bien pour le contenu même du message, on va trouver toutes les fonctions habituelles et donc la mise en suivi, l’archivage, la suppression et deux ou trois autres petites choses que l’on retrouve finalement sur tous les logiciels de ce type.

Airmail : les options d'un message

Toutes les options proposées se trouvent dans cette liste déroulante, mais on a aussi des icônes pour accéder rapidement à certaines fonctions usuelles.

Les préférences

Pour aller plus loin avec Airmail, il faut nécessairement passer par les préférences de l’application. C’est effectivement là-bas que vous pourrez ajouter, modifier ou supprimer vos boites mail ou encore gérer vos alias et votre signature. Mais ce n’est pas tout, évidemment, puisque vous trouverez également sur cette fenêtre d’autres options assez intéressantes.

Comme les thèmes, par exemple. Si la tronche de Airmail ne vous revient pas, vous pourrez toujours changer son aspect et opter pour d’autres visuels. C’est aussi dans ce coin là que vous pourrez activer ou désactiver vos notifications si vous le désirez. Pas mal, mais il y a mieux, parce que l’application est aussi capable de se connecter à Dropbox pour envoyer automatiquement toutes vos pièces jointes dans les nuages. Ca, c’est franchement très pratique, même si on aurait aimé que l’outil supporte un peu plus de plateformes que ça.

Airmail : la recherche

La recherche d’Airmail est simple et rapide.

En conclusion

J’oublie certainement tout un tas de choses mais cet article vous permettra au moins d’avoir une vision d’ensemble de l’application. Pour ne rien vous cacher, Airmail m’a fait une très bonne impression, et ce alors même que l’outil n’est encore qu’en version bêta. Après, évidemment, tout le monde n’en aura pas forcément l’utilité, mais je pense en tout cas que ce dernier a tout ce qu’il faut pour s’imposer sur le secteur. Donc si vous cherchez de quoi gérer facilement vos boites mail, vous pouvez y aller les yeux fermés et le tester dès à présent pour vous en faire une idée.

Airmail : la fenêtre de rédaction d'un nouveau message

La fenêtre de rédaction d’un nouveau message est aussi claire que le reste.