Alan Wake 2 : Remedy a été au travail sur le jeu

Toujours attendue par des fans dont on ne peut que louer la vaillance, la véritable suite d’Alan Wake a bien été en développement à un moment donné. C’est ce qu’a récemment fait savoir Remedy, avant d’ajouter que rien de concret n’est toutefois ressorti de ces ébauches.

En juin dernier, Mikael Kasurinen de chez Remedy avait donné l’eau à la bouche à tous les joueurs ayant apprécié Alan Wake, sorti déjà tout de même huit ans plus tôt sur Xbox 360. Il avait ainsi déclaré que la licence était “très chère” au studio et que chacun de ses membres mourait d’envie de travailler sur une véritable suite (la précision est notable puisqu’un épisode dérivé American Nightmare est paru deux ans après le jeu original).

Notre ami ajoutait ne pas être en mesure de s’étendre davantage sur le sujet, et son interlocuteur de DualShockers n’avait visiblement pas insisté puisque le mouvement #metoo nous avait déjà bien rappelé que non, c’est non.

“On possède la licence Alan Wake, vous la voyez ? Hop, regardez comme je jongle bien avec”

À l’occasion de la PAX East, nos confrères de VG247 se sont entretenus avec Thomas Puha, responsable de la communication au sein de Remedy Games. La question à laquelle il ne pouvait vraisemblablement pas échapper, à savoir quid d’un Alan Wake 2, lui a été posée.

“Il y a deux ans, on travaillait sur Alan Wake 2 et il se trouve que ça ne s’est pas concrétisé. Il n’y a donc rien. Notre agenda est déjà solidement complet pour les deux prochaines années, vraiment. On possède l’IP [propriété intellectuelle] d’Alan Wake, mais ce n’est jamais aussi simple que cela, mais oui, on l’a.”

Pour l’heure, Remedy est à l’œuvre sur plusieurs projets : Control, un jeu d’action à la troisième personne dans lequel le personnage que vous incarnez peut manipuler son environnement avec ses pouvoirs psychiques et s’en servir pour anéantir ses ennemis. On se rapproche ici pas mal d’un Quantum Break du même studio. Lequel travaille également sur plusieurs titres de la franchise CrossFire créée par l’éditeur/développeur sud-coréen Smilegate. L’accueil mitigé de Quantum Break n’a apparemment pas encore été totalement digéré par un Remedy qui serait ainsi encore frileux de repartir sur quelque chose d’ambitieux.

Mots-clés alan wake 2Remedy