Algérie : un YouTubeur s’est attiré les foudres du pouvoir avec une vidéo

Anes Tina est l’un des YouTubeurs les plus populaires en Algérie. Il a commencé à poster sur la plateforme depuis 2012. Au début, il publiait de courtes séquences humoristiques. Ces dernières années, la plupart de ses vidéos ont été à caractère politique. Le 17 novembre 2017, il a sorti un métrage intitulé « Rani Zaâfane » qui signifie « je suis en colère ». Avec le générique de Titanic comme musique de fond, il y a déploré la situation de son pays.

Sans attendre, les hommes du pouvoir ont riposté. À l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue quatre jours après, le Ministre de la Communication s’est exprimé sur le sujet. Il accusait Anes Tina de troubler l’opinion publique au profit de l’argent. La chaîne Ennahar, qui défend l’intérêt de la classe élitiste, a également répliqué par une autre vidéo.

YouTube

Le YouTubeur subversif a immédiatement démenti ces allégations via une séquence dans laquelle il montre les statistiques de son compte YouTube. Effectivement, il ne gagne rien de ses vidéos qui ne sont pas monétisées.

Une injustice sociale

« Les riches peuvent quitter le navire avec des passeports diplomatiques (…). Le diplômé universitaire est obligé de vendre des cigarettes pour survivre, alors que l’analphabète se pavane au parlement », s’est-il indigné. « En 2017, les gens mangent encore dans la poubelle », a-t-il ajouté.

Il a ainsi dénoncé les aristocrates qui confisqueraient les richesses du pays au détriment de la justice sociale. Outre le problème de l’inégalité, il a aussi fait allusion à celui de la migration. En moins d’une semaine, la vidéo a été vue par six millions d’internautes. Du côté des élites, il y a de quoi à craindre.

La vidéo publiée par le média du pouvoir a été intitulée « je suis content ». Selon la voix off, « Je suis content, on ne m’utilise pas pour t’enrichir. Je suis content, je ne laisserai pas mon pays s’effondrer comme se sont effondrés les pays voisins ».

Un mouvement qui se met en place ?

Pour rappel, le pays a sombré dans une grave crise économique en 2009. Cette année a été marquée par la baisse du prix international du pétrole. Près de douze pour cent de la population active est touchée par le chômage et l’inflation.

En 2014, Anes Tina avait posté une vidéo dans laquelle il recommandait à Abdelaziz Bouteflika de quitter le pouvoir. Le président sénile était au pouvoir depuis 1999. Le YouTubeur l’avait suggéré d’oublier le quatrième mandat.

Anes Tina n’est pas le seul à plaider la cause. Un de ses homologues les plus connus surfe sous le pseudo de DZ Joker. Ce dernier avait posté, en avril dernier, une vidéo intitulée « je ne vote pas » qui était devenue virale. Il y incitait ses compatriotes à boycotter les élections législatives.

https://www.youtube.com/watch?v=1WRLXD5j3Yo

Mots-clés webyoutube