Alien : il est trop tard pour une suite

Ridley Scott est revenu aux affaires en 2012 pour sauver la franchise Alien de l’impasse. La franchise s’est à nouveau perdue et son dernier film n’aura visiblement plus une suite directe.

Alien est aujourd’hui l’une des franchises cinématographiques les plus connues au monde. Elle a commencé en 1979 avec un premier film éponyme réalisé par Ridley Scott. À l’époque, le cinéaste américain faisait découvrir un univers d’un nouveau genre : la science-fiction horrifique. Le premier film Alien a ouvert la voie à d’autres œuvres cinématographiques cultes comme The Thing de John Carpenter en 1982 et Predator de John McTiernan en 1987. La franchise lancée par Scott a connu trois suites qui ne seront jamais parvenues à convaincre le public.

La photo d'un alien
Crédits Unsplash

Le réalisateur a dû revenir en 2012 pour donner une nouvelle impulsion à son œuvre. Après Prometheus et Alien : Covenant en 2017, la saga se trouve à nouveau au point mort.

Attention, la suite de cet article comprend des spoilers. Ne poursuivez pas sa lecture si vous n’avez pas encore vu tous les films de la saga.

Une fin ouverte pour Alien : Covenant

En 2012, Ridley Scott a choisi l’option du prequel pour relancer l’univers Alien. Les événements racontés dans Prometheus se sont produits un peu plus d’une vingtaine d’années avant le premier film. Des chercheurs de la société Weyland embarquent à bord du Prometheus pour explorer une lune lointaine. Leur but est de rencontrer les Ingénieurs, une race extraterrestre avancée et à l’origine de la création de l’humanité. L’équipage découvre ensuite une mystérieuse entité bactériologique qui consume tout à son contact.

L’archéologue Elizabeth Shaw et l’androïde David sont les seuls survivants de la mission. Prometheus se termine sur leur voyage vers la véritable planète des Ingénieurs. Alien : Covenant se déroule quant à lui une dizaine d’années plus tard. L’équipage du vaisseau Covenant de la Weyland-Yutani capte un signal de détresse de Shaw. Le film nous apprend ensuite que l’archéologue a été la victime de David qui en a fait un sujet de nombreuses expérimentations pour créer des xénomorphes.

A lire aussi : 4 séries avec des aliens à ne pas louper sur Netflix

Mais aucune attente pour la suite

L’androïde a aussi exterminé tous les Ingénieurs. Les éclaireurs du Covenant débarquent ainsi sur une planète désertée avec le robot comme seul guide. En usurpant l’identité de Walter, l’androïde du Covenant avec lequel il partage la même apparence, David arrive à prendre le contrôle du vaisseau. Il trouve alors une colonie de milliers d’individus pour poursuivre ses expérimentations.

La suite d’Alien : Covenant ne suscite aucun engouement en dépit d’une fin ouverte. Rappelons que le film de 2017 est l’opus à avoir le moins convaincu le public, comme le prouvent les recettes en salle. Les quatre premiers films ont réussi à se construire autour d’une figure féminine forte en la personne de Ripley. Un exploit que les deux derniers opus réalisés par Scott n’ont pas malheureusement pas atteint. Le public semble ne plus vouloir d’une suite avec une troisième héroïne.

Le futur de la franchise Alien se trouve peut-être dans sa prochaine adaptation en série télévisée. Celle-ci est en cours de développement, avec la participation de Ridley Scott et Noah Hawley, le créateur de la série Fargo.

Mots-clés alien