Alien : on sait enfin ce que fait le Chestburster après être sorti de la poitrine de son hôte

Alien, ce ne sont pas que des films. L’oeuvre a aussi été adaptée en romans et même en comics. Et justement, Marvel produit une toute nouvelle collection, une collection dont le dernier tome vient de sortir. Et grâce à lui, nous savons enfin ce que fait le chestburster après être sorti de son hôte.

Si le Xénomorphe est la star des films Alien, ce dernier n’est aussi que le dernier stade d’évolution de la créature dépeinte dans les longs métrages.

Une image de Prometheus
Crédits 20th Century Fox

Avant de prendre la forme que nous lui connaissons, il passe en effet par deux stades principaux : le facehugger, soit la créature qui saute au visage de l’hôte pour l’inséminer, et le chestburster, soit la créature qui sort de l’hôte pour finalement devenir le Xénomorphe.

Le chestburster, une créature pas comme les autres

Si vous avez regardé les films, alors vous vous êtes sans doute déjà posé une question : que font exactement les chestbursters une fois qu’ils ont regagné leur liberté ?

Et bien justement, le dernier tome du comics Alien nous permet une fois de plus d’y voir un peu plus clair. Après s’être arrêtés sur le véritable rôle des Xénomorphes et sur les intentions réelles de Weyland-Yutani, Johnson et Salvador Larrocca ont décidé de se pencher sur cette question.

D’après ce nouveau tome, donc, les chestbursters ne sont pas des créatures stupides et mettant tout en oeuvre pour échapper aux autres formes de vie présentes autour d’eux. En réalité, lorsqu’ils se frayent un chemin dans le coeur de leur hôte pour regagner leur liberté, leur instinct va les pousser à chercher les autres membres de leur propre espèce.

Les Xénomorphes ne sont pas de simples tueurs

Mais alors, pourquoi le chestburster du premier Alien court dans tous les sens lorsqu’il se retrouve sur le Nostromo ? Tout simplement parce qu’il est le seul de son espèce. Et comme il est le seul, il doit impérativement assurer sa survie et se cacher de ses éventuels prédateurs.

Une nuance qui a son importance. Si les chestbursters se dirigent normalement vers les membres de leur espèce en regagnant leur liberté, alors cela suggère qu’ils sont capables de les repérer.

Comment ? Toute la question est là. Les hypothèses sont nombreuses, mais le comics ne répond malheureusement pas à cette question. Il est ainsi possible qu’ils suivent leur sens, mais il y a une autre théorie possible : la télépathie.

Des créatures douées de télépathie ?

Comme nous l’avons vu dans les tomes précédents, les Xénomorphes ont un rôle important. Ils servent de test pour toutes les civilisations commençant à maîtriser le voyage dans l’espace. Par extension, ils ont donc pour vocation à protéger les galaxies en s’assurant qu’une espèce guerrière ne s’étende pas trop vite à travers les galaxies.

Or dans les films, on comprend très vite que ces créatures ne sont pas simplement des animaux sauvages. Elles sont capables de faire preuve d’intelligence, et même de se regrouper pour gagner en efficacité.

Et justement, si les Xénomorphes peuvent agir de concert, alors c’est qu’ils ont un moyen de communication. Un moyen de communication qui peut être verbal ou… télépathique. Ce qui expliquerait comment font les chestbursters pour trouver leurs semblables après s’être arraché des entrailles de leurs hôtes…

Mots-clés alien