L’Allemagne part en guerre contre Pornhub, YouPorn et tous les autres

Les sites pornographiques seraient-ils en train perdre du terrain en Allemagne ? Mené par Tobias Schmid, le directeur de la State Media Authority (LMA) de l’État allemand de Rhénanie du Nord-Westphalie, le gouvernement semble en tout cas s’être donné pour mission de compliquer la vie des plateformes coquines, y compris les gros bonnets tels que YouPorn, Pornhub ou encore xHamster. 

En novembre dernier, Tobias Schmid avait lancé une campagne contre les grands acteurs du porno en ligne. Il estimait que les sites pornographiques devaient absolument faire appliquer les lois sur l’âge obligatoire pour accéder aux contenus qu’ils proposent. Schmid avait alors suggéré que tous ceux qui veulent se connecter sur ce genre de site devraient d’abord télécharger leur photo d’identité officielle qui serait ensuite vérifiée automatiquement depuis une base de données. Ce n’est qu’une fois leur majorité confirmée qu’ils pourront accéder aux contenus de la plateforme.  

Crédits Unsplash

 Eh bien, d’après les informations rapportées par Vice, les autorités allemandes seraient actuellement en train de mettre en place et d’appliquer légalement les restrictions concernant cette vérification d’âge obligatoire pour les visiteurs d’un site pornographique.

Les géants du porno en ligne particulièrement visés

Depuis que Tobias Schmid s’est lancé dans sa croisade pour forcer les sites porno à instaurer une vérification d’âge sur leur plateforme, il s’évertue également depuis des mois à essayer de convaincre les fournisseurs de télécommunications à mettre en place des blocages DNS contre plusieurs sites, et pas n’importe lesquels puisqu’il s’agit de géants tels que Pornhub et YouPorn.

On ne sait pas encore comment les sites sont invités à vérifier l’âge et l’identité de leurs visiteurs, mais il se pourrait que ce soit par téléchargement d’une photo d’une pièce d’identité officielle, ou même via l’utilisation d’un logiciel d’estimation de l’âge basé sur l’intelligence artificielle. À noter qu’il y a deux ans, le Royaume-Uni avait envisagé d’utiliser ses solutions pour empêcher les mineurs d’aller sur les sites porno, mais l’idée avait finalement été abandonnée.

A lire aussi : Quand un jeu indé rencontre un succès inattendu sur Pornhub

Protéger les mineurs… mais ce n’est pas encore ça

Vous l’aurez compris, à priori, le but de Tobias Schmid et des autorités allemandes est bien évidemment de protéger les mineurs des contenus souvent choquants des sites pornographiques. Oui, mais voilà, comme le fait judicieusement remarqué Alex Hawkins, vice-président de xHamster, si les mesures ne visent que les grands sites pornos, les visiteurs mineurs n’auront tout simplement qu’à aller voir sur les petites plateformes, ce qui reviendrait donc au même.

« Ce qui se passe ici est plutôt une tentative de censure de quelques-uns des grands acteurs du marché de l’industrie pour adultes, laissant des centaines de sites Web pour adultes plus petits sans surveillance », a déclaré Hawkins dans un échange par mail avec Vice. « On nous a demandé de manière sélective de restreindre l’accès en mettant en œuvre AV [vérification de l’âge]. Un utilisateur choisirait alors simplement un autre site Web gratuit (non soumis à AV) ou opterait pour un autre site Web pour adultes sans AV. Une telle approche protégera-t-elle les mineurs ? À peine. »

A lire aussi : Ryan Creamer se retire de Pornhub

Les efforts de l’Allemagne sont donc à suivre de très près.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test des Reno4 et Reno 4 Pro de Oppo

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

Mots-clés nsfypornhubyouporn$