Allemagne : une ancienne bibliothèque retrouvée à Cologne

Les restes d’une très ancienne bibliothèque ont été découverts dans l’une des plus vieilles villes d’Allemagne.

Cologne a été fondée par les Romains en l’an 50. A cette époque, elle portait le nom de Colonia. Les archéologues, ayant opéré une fouille en 2017 sur le terrain d’une église protestante située au centre de la ville, ont découvert les murs de la vieille bâtisse.

Les scientifiques ont tout de suite compris qu’il s’agissait d’une construction romaine. Ils ont ensuite trouvé des niches dans les murs qui faisaient une dimension de 80 centimètres sur 50 centimètres.

Tous ces indices, en plus de la taille et de l’emplacement du bâtiment, ont contribué à faire penser aux chercheurs qu’ils étaient en présence d’une très ancienne bibliothèque publique.

Les experts pensent également que cette bibliothèque a dû abriter plusieurs milliers de rouleaux.

Vingt-mille rouleaux conservés

Le Dr Dirk Schmitz, du Musée romano-germanique de Cologne, a déclaré que les archéologues ont d’abord supposé que les niches ont accueilli des statues. Ils ont ensuite découvert que les niches ressemblaient à des placards pour rouleaux et qu’elles étaient parallèles.

Le scientifique ajoute que les mêmes structures, très particulières aux bibliothèques, peuvent être observées dans la bibliothèque d’Éphèse. Quant au volume de rouleaux que cette ancienne bibliothèque avait pu supporter, le chercheur déclare que vu sa taille, il est parfaitement possible qu’elle ait pu contenir aux alentours de vingt mille rouleaux.

Un bâtiment en cours en construction et accessible au public

Les chercheurs supposent que le bâtiment était légèrement plus petit que la bibliothèque d’Éphèse, qui a été construite en l’an 117 apr. J.-C.. Toutefois, cette découverte ne laisse pas d’extasier les chercheurs qui la qualifient de spectaculaire.

Les archéologues pensent que cette ancienne bibliothèque est au moins la première bibliothèque d’Allemagne, si ce n’est la première bibliothèque qui a été construite dans les provinces romaines du nord-ouest. Toutefois, Schmitz souligne qu’il ne s’agit que d’une supposition étant donné qu’il est aussi possible que d’autres villes romaines abritent des bibliothèques.

En tout cas, les murs ainsi que les trois niches de cette ancienne bibliothèque seront conservés et pourront être vus par le public dans la cave du centre communautaire de l’église protestante qui est actuellement en cours de construction.

Mots-clés archéologie