Mercedes et Bosh main dans la main pour la conduite autonome

L’émergence de la technologie de la voiture autonome représente un nouveau marché en plein essor pour les grandes firmes. Récemment, BMW s’est alliée avec Intel et Mobileye afin de mettre en circulation une flotte de voitures sans chauffeurs. À Singapour, des taxis autonomes roulent déjà dans le trafic. Dernièrement, les constructeurs automobiles allemands ont décidé de signer un accord de codéveloppement et de miser ainsi sur ce nouveau marché.

Ainsi, Mercedes Benz s’associe avec Bosh pour un projet de développement de « taxis-robots ». Ils veulent en effet accélérer la production en combinant leurs atouts respectifs. Les termes exacts de l’accord n’ont pas encore été dévoilés. En tout cas, il ne s’agirait pas d’un partenariat pour la construction de matériel, mais plutôt pour l’élaboration d’algorithmes.

Mercedes Bosh

Cette volonté de s’associer pourrait s’expliquer par la forte concurrence internationale au sein de ce marché naissant. L’américain Uber et le chinois Didi sont également dans la même voie.

Un système de conduite autonome en zone urbaine

Mercedes Benz, la division de Daimler, est le numéro un mondial dans la production de voitures haut de gamme. Son nouvel allié, Bosh, est le premier équipementier dans le monde. Il apportera à Mercedes des ressources en matière d’ingénierie. Grâce à la combinaison qu’elles forment, les deux entreprises allemandes pourront gagner du temps. En travaillant seul, la mise au point d’un système de production pour voitures autonomes leur aurait valu plusieurs années.

L’industrie allemande pourrait alors être capable de rivaliser avec ses principaux concurrents, dont BMW, Uber et Didi. Daimler a annoncé que le système autonome qu’elle est en train de concevoir sera fonctionnel vers l’année 2020. « Le premier objectif du projet est de parvenir au développement d’un système de conduite qui permettra aux voitures de circuler de manière pleinement autonome dans la ville » a-t-il précisé dans un communiqué.

Un marché en plein essor

Le marché du véhicule autonome est visiblement prometteur. Ces grands constructeurs d’automobiles misent beaucoup dessus. BMW, avec ses nouveaux partenaires, avait annoncé la sortie de quarante voitures autonomes cette année même, entre l’Europe et les USA.

Selon les prévisions du cabinet de consulting AT Kearney, ce nouveau marché mondial pèsera cinq cents milliards d’euros vers 2035. Cette estimation a été faite en septembre 2015.