Alors qu’il n’est pas encore lancé, Disney+ compterait déjà plus d’un million d’abonnés aux Etats-Unis

Disney+, le nouveau service de streaming de Disney ne sera lancé à la mi-novembre 2019 et, pourtant, les informations recueillies par la société d’analyse Jumpshot, et rapportées par TechCrunch, révèlent que plus d’un million de clients américains se sont déjà souscrits au service.

L’entreprise d’analyse avait effectivement recueilli des données auprès d’un panel de consommateurs en ligne pour savoir si le prochain service de streaming de Disney serait bien accueilli des consommateurs ou non. Mais avant Jumpshot, les analystes d’UBS ont également interrogé 1.000 consommateurs à la mi-octobre 2019.

Si 86% des personnes interrogées  avaient affirmé avoir entendu parler de Disney+, 44% avaient confié qu’ils envisageaient de souscrire un abonnement à ce service.

Jumpshot peut suivre l’activité des consommateurs

Pour effectuer son analyse, Jumpshot a utilisé plusieurs logiciels pour recueillir des informations sur les consommateurs. L’entreprise affirme, en effet, être capable d’afficher les données de recherche, comme les clics, les recherches et les transactions effectuées par les consommateurs auprès de services comme Amazon, Google, Netflix, etc.

En ce qui concerne Disney+, Jumpshot a suivi le nombre de visites sur la page d’inscription puis le nombre d’utilisateurs ayant effectué un achat. L’entreprise a ensuite utilisé un étalonnage statistique pour représenter la population numérique américaine.

Disney+ n’intéresse pas seulement les familles avec enfants

Bien que Jumpshot figure parmi les premières entreprises à rassembler des informations sur la composition de la base d’abonnés de Disney+, ses données se limitent aux États-Unis et ne prennent pas en compte les achats effectués sur le Web durant la période de prévente allant du 25 août au 14 octobre. L’intérêt des données de Jumpshot consiste néanmoins en ce qu’elles sont basées sur le suivi de l’activité des consommateurs et non sur l’analyse d’autres sondages.

L’étude a également révélé que Disney+ était autant attrayant pour les familles avec enfant que pour celles sans enfant. Ce qui indique que le service a su intéresser aussi bien les petits que les adultes et ce, grâce à ses franchises comme Star Wars ou encore Marvel. Malgré tout, il reste à savoir laquelle des plateformes de streaming à venir attirera le plus d’audiences entre Disney+, Apple TV+ et HBO Max. Quoique, pour l’heure, Disney+ semble être bien parti. Disney prévoit d’ailleurs d’avoir dans les 20 à 30 millions d’abonnés jusqu’en 2024 et 60 à 90 millions d’abonnés dans le monde. Réussira-t-il ce pari?

Mots-clés disneystreaming